leral.net | S'informer en temps réel

CHEIKH SECK A SON RETOUR DE MISSION DE PROSPECTION EN RDC : «L’environnement est un peu hostile, les Congolais nous attendent de pieds fermes»

«Tout le monde est motivé pour recréer au sein de la République du Congo une qualité de football qui correspond plus à celle des années 70.» Ces propos du sélectionneur de la Rdc, Robert Nouzaret, sont corroborés par la délégation sénégalaise qui était en mission de prospection à Lubumbashi pour baliser le terrain aux Lions.


Rédigé par leral.net le Dimanche 29 Août 2010 à 15:08 | | 0 commentaire(s)|

CHEIKH SECK A SON RETOUR DE MISSION DE PROSPECTION EN RDC : «L’environnement est un peu hostile, les Congolais nous attendent de pieds fermes»
La mission de prospection, composée de Abdoulaye Sarr, coach adjoint, Ferdinand Coly, coordonnateur des Lions, Ahmet Dieng, directeur de la Haute compétition et Cheikh Seck, le chargé des Compétitions internationales à la Fsf, est revenue de Lubumbashi avec des tâches précises. L’adjoint d’Amara Traoré chargé de faire le point aux fédéraux s’est entretenu avec le secrétaire administratif de la Fédération sénégalaise de football, laissant le soin à l’ancien gardien de but international de s’entretenir avec la presse. Ainsi, Cheikh Seck est revenu sur ce voyage pour dire à quel point les Congolais sont déterminés. «Dans l’équipe qui doit rencontrer le Sénégal, on retrouve huit joueurs de Tp Mazembé, champion d’Afrique en titre. Ils (les Congolais) ont été un peu refroidis par la suspension de Trésor Mputu, mais ils sont très motivés de recevoir le Sénégal chez eux. Ils nous attendent de pieds fermes. Le mental sera très déterminant parce que l’environnement est un peu hostile.» Le choix de cette ville n’est pas gratuit. L’ossature de la sélection congolaise évolue au Tp Mazembé qui a son fief à Lubumbashi, «une petite ville où il y a un problème de réceptifs, mais on a pu trouver un hôtel, «La Rose», pour toute la délégation.»

Concernant le terrain d’entraînement, «le directeur du stade a promis deux séances» à la délégation sénégalaise. «Mais cela reste à confirmer, précise Cheikh Seck. On a pu trouver un terrain d’entraînement correct parce que, dans l’ensemble, l’état des infrastructures laisse à désirer.» Quant aux Sénégalais, «on n’a pas eu le temps de les rencontrer. On n’a vu que le vice-consul, mais on va y retourner le mardi en précurseur pour fidéliser tout ce qu’on a pu faire. Ce sera l’occasion de rencontrer la colonie sénégalaise».

Le Sénégal rencontre, le 5 septembre prochain, la Rdc à Lubumbashi en match comptant pour la première journée des éliminatoires de la Can 2012. Ces deux équipes partagent le groupe 5 avec le Cameroun et l’Île Maurice.

Saliou GACKOU
Source L'Observateur






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image