leral.net | S'informer en temps réel

CHEIKH SIDATY MANE ET CHEIKH DIOP AU JUGE: «Il y a une erreur dans le premier jugement, nous n’avons pas tué le policier»

Cheikh Sidaty Mané et Cheikh Diop ont profité de la parole qui leur a été donnée par le juge de la Chambre criminelle d’appel pour crier leur innocence. «Nous n’avons pas tué le policier», ont-ils dit au juge. De leur côté, les avocats de la défense ont jeté le discrédit sur le témoin capital.


Rédigé par leral.net le Vendredi 29 Juillet 2016 à 23:35 | | 3 commentaire(s)|

«Nous avons fait appel parce que nous pensons qu’il y a une erreur dans le jugement. Car nous n’avons pas tué le policier Fodé Ndiaye». Ce sont là les propos de Cheikh Sidaty Mané alias Gatuso et Cheikh Diop. Les deux accusés ont nié fermement avoir une quelconque responsabilité dans le meurtre de l’agent de police.

Embouchant la même trompette, les avocats de la défense ont jeté le discrédit sur Arame Sow, témoin capital dans le dossier. C’est elle qui a dit à la police avoir vu Gatuso à côté du défunt policier avec une pierre à la main. Les absents ayant toujours tort, les robes noires ont ainsi jeté leur bile sur le témoin capital. Arame Sow n’est pas crédible parce qu’elle s’est fait passer pour Ndèye Sokhna Diouf dans une autre procédure, ont-ils soutenu.

Le deuxième grief imputé au témoin, c’est que la dame a varié dans ses déclarations et n’a jamais dit qu’elle a vu Cheikh Diop ou Cheikh Sidaty Mané jeter une pierre à la victime. A les en croire, il y a une absence de preuve dans ce dossier. Ainsi, Mes Mbaye Jacques Ndiaye, Baba Diop, Demba Ciré Bathily, Ramatoulaye Bâ et Aliou Sow ont demandé que la Chambre d’appel infirme l’arrêt de la Cour d’assises et laisser les jeunes rejoindre leur famille.



Alassane DRAME (jotay.net)






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image