leral.net | S'informer en temps réel

CNLS : Mme Safiétou Thiam lance des réformes pour la gestion efficiente des ressources

Des réformes importantes seront engagées par la Direction du Conseil National de Lutte contre le Sida (CNLS). Ces réformes devraient être appliquées depuis plusieurs années. Maintenant, au vu des ressources allouées, il urge d’accélérer ces réformes pour une gestion efficiente du budget.
Ces dernières années, des avancées immenses ont été notées dans la lutte contre le Sida au Sénégal. L’épidémie a été stabilisée avec une baisse des nouvelles infections.


Rédigé par leral.net le Lundi 15 Juin 2015 à 10:41 | | 3 commentaire(s)|

CNLS : Mme Safiétou Thiam lance des réformes pour la gestion efficiente des ressources
En dépit de ces réalisations colossales, des défis persistent et ils sont liés à la baisse des ressources. Alors que la stratégie nationale s’appuie sur l’aide extérieure.
A cet effet, dans l’optique de faire face à la baisse importante des ressources internationales pour la réplique contre le Sida, le Sénégal a corrigé sa stratégie de lutte contre le VIH en 2014 dans le but de s’aligner aux objectifs de développement nationaux et aux politiques sectorielles. Ainsi, le Sénégal soutient la consolidation des systèmes sociaux et de santé.
Ce changement d’option permettra une meilleure prise en charge des nouveaux enjeux, en vue de poursuivre les objectifs internationaux pour le développement durable.
Par conséquent, le CNLS a pris l’option de réorienter les interventions de la riposte contre le sida et indique ainsi que les financements seront absorbés de manière efficiente avec parcimonie pour avoir plus d’impact sur les cibles.
Déjà en 2013, le bilan de la mise en œuvre du programme et le Forum des partenaires du sida recommandaient la mise en œuvre de nouvelles réformes pour alléger le CNLS. Car le souci, c’était de s’inscrire dans le cadre d’investissement mis en place par l’ONUSIDA.
Avec l’appui des autorités étatiques, le CNLS a décidé de mettre en œuvre ces réformes pour atteindre les résultats ambitieux fixés par la communauté internationale et repris dans le plan stratégique et la note conceptuelle acceptée par le Fonds mondial dans le cadre de son nouveau modèle de financement. D’ores et déjà, il est nécessaire de mettre en place un système de pérennisation institutionnelle et programmatique pour maintenir les acquis de la lutte contre le sida. Et il recommande de créer des processus de planification et de coordination moins contraignants et pas coûteux et de renforcer sa mise en œuvre.
Par ailleurs, les résultats fixés dépendront d’un accroissement de la mobilisation des ressources internes et externes, d’une meilleure appropriation et d’une « redevabilité mutuelle ».
Le Nouveau Modèle de Financement (NMF) impose au CNLS l’instauration d’un cadre de rationalisation des ressources financières et humaines. «En effet, un plan de la dotation, la planification, la gestion, et la conservation des ressources humaines est repensé et les critères de la mise en œuvre sont décrits dans un document cadre qui décrit les procédures de renouvellement des contrats de travail du financement du Fonds Mondial » confie une source au CNLS.
Par ailleurs, le CNLS a effectué pour l’année 2014 à des évaluations de performance pour tout le personnel. Les résultats de ces évaluations de performance vont servir de base pour le renouvellement des contrats pour les postes reconduits. Ainsi, les nouveaux postes seront soumis à la concurrence ouverte et chaque citoyen pour y accéder par compétition.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image