leral.net | S'informer en temps réel

CNRI : Les démentis de Mamadou Lamine Loum adressés à Macky Sall et aux magitrats


Rédigé par leral.net le Lundi 24 Février 2014 à 09:26 | | 2 commentaire(s)|

CNRI : Les démentis de Mamadou Lamine Loum adressés à Macky Sall et aux magitrats
Lors de l'émission "Opinion" sur Walf Tv, hier, Mamadou Lamine Loum a servi deux démentis cinglants. Le premier démenti, selon Le Populaire, est pour Macky Sall qui a toujours clamé qu’il a signé la Charte des assises nationales sous réserve. Selon Loum, qui était membre du bureau des assises, « il n’y a personne qui a signé la Charte des assises sous réserve. Il n’y a personne, je suis formel », a-t-il lancé à Pierre Edouard Faye avant de dire qu’ils n’ont pas été déçus de la réaction de Macky Sall par rapport à sa sortie, mais qu’il y a eu un sentiment de surprise. « On a été surpris, mais on a le sentiment du devoir accompli », a dit le vice-président de la Commission nationale de réforme des institutions (Cnri) avant de passer à un second démenti. Celui qui met à nu l’Union des magistrats de Sénégal (Ums).

L’Ums avait, en effet, fait, dans un communiqué rendu public jeudi dernier, une sortie au vitriol pour clamer qu’elle n’avait été ni consultée ni associée aux travaux de la Cnri. Le vice-président de la Commission nationale de réforme des institutions (Cnri), après être revenu sur la méthodologie de la Cnri qui a fait le tour de Sénégal et rencontré toutes les associations et structures représentatives, a taclé sévèrement l’Ums. Selon lui, la bande à Abdou Aziz Seck a bien été invitée, plusieurs fois, par la Cnri aux concertations. Mieux, le questionnaire du Cnri lui a aussi été envoyé. Mais, l’Ums, a-t-il indiqué, n’a jamais réagi. Confiant à demi-mot qu’il savait pourquoi l’Ums n’avait pas voulu répondre à l’invite de la Cnri, il précisera ne pas vouloir en parler sur la place publique. Il a ainsi laissé entendre que c’est à l’Ums d’éclairer la lanterne des Sénégalais sur le pourquoi elle a adopté la politique de la chaise vide. Il faut juste noter que Loum a également révélé que 7 juristes figurent dans la Cnri et que l’essentiel des constitutionnalistes de l’Ucad y était, écrit Le Pop.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image