leral.net | S'informer en temps réel

COMMENTAIRE : Justice pour tous

Ça risque de chauffer et même très fort d’ici peu. En publiant son rapport sur 2011 et le premier trimestre de 2012, Amnesty International a réaffirmé ce que tout le monde savait déjà, sa volonté de faire face aux violences inouïes des policiers contre les populations au cours de la précampagne et durant la campagne de la dernière présidentielle, aux exactions en Casamance, tant du coté du Mouvement des Forces Démocratiques de Casamance (MFDC) que du coté de l’armée. Une dénonciation qui ne date pas d’aujourd’hui. En effet, depuis que la crise en Casamance a éclaté, Amnesty a toujours dénoncé les violences inouïes et gratuites, comme il l’a fait, du reste, à chaque fois que les forces de l’ordre ont tenté de violer les droits des citoyens, par l’interdiction de manifestations ou par la répression. Mais cette fois, l’ONG va plus loin en voulant saisir les tribunaux internationaux en cas de blocage de l’Etat sénégalais. Quoi de plus normal par les temps qui courent.


Rédigé par leral.net le Jeudi 24 Mai 2012 à 02:03 | | 3 commentaire(s)|

COMMENTAIRE : Justice pour tous
Le nouveau président de la République a toujours clamé sa volonté de traiter les citoyens en toute «équité» et dans «une parfaite égalité devant la loi». L’heure est donc venue de traduire ses vœux pieux en actes concrets. Certes, des débuts ont été esquissés, avec l’arrestation de Cheikh Béthio Thioune sans tenir compte ni de son statut ni de son rang. Ce qui donne un sens certain à la fameuse phrase du candidat Macky Sall qui avait fait le buzz dans l’entre-deux tours : «Les citoyens sont égaux devant la loi». Pour autant, il ne faudrait pas s’arrêter à cela. Le bouchon devrait être poussé pour punir tous ceux qui ont eu une responsabilité quelconque dans la mort de citoyens. Les cas de tortures dénoncés depuis plus d’une décennie devraient être jugés car certains ont abouti à la perte en vies humaines. Les forces de l’ordre semblent, sur ce plan, jouir d’une certaine impunité. Un fait dont le président Macky a signé l’acte de mort dès son élection et délivré le permis d’inhumer lundi dernier à la salle des banquets.
Ce qui, d’ailleurs, ne serait pas de trop et mettrait en veilleuse la volonté d’Amnesty de traduire devant la Cour Pénale Internationale tous les auteurs d’actes répréhensibles et de flagrantes violations des droits de l’homme qui n’ont pas reçu de sanction de l’Etat sénégalais.
Tout de même, en s’érigeant en défenseur des droits de l’homme, Seydi Gassama et ses camarades ne devraient pas faire dans la sélection. Tous les cas de violation des droits humains devraient être pris en compte. Leur action devrait couvrir la notion de LIBERTE dans son sens intrinsèque. Qu’il s’agisse de liberté de commerce, de réunion, d’association, de circulation…, tout devrait y passer, sans aucune discrimination. Aussi, il semble intéressant de rappeler à ces défenseurs des droits de l’homme le cas de ces dizaines de personnes, arrêtées et jetées en prison depuis prés d’une année, alors qu’ils manifestaient. Même s’ils sont poursuivis pour des faits délictuels tels que le saccage de biens appartenant à autrui, ils mériteraient d’être jugés depuis longtemps, au lieu de subir une longue détention préventive, sans aucun appui. Il y va aussi de l’équité et de l’égalité devant la justice.

Abdoul Aziz Gaye



1.Posté par la solution,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,, le 24/05/2012 03:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Marabout tradi-praticien guerisseur impuissance sexuelle et fait aussi de la voyance sur skype ou par telephone
Pour tout vos probleme de Santé , Sentmentale, Manque de chance, faiblesse Sexuelle,ejaculation precoce ou augmentation de la volume du penis vous etes un homme ou une femme desirant trouvé le grand amour , je peux vous aider a faire marché vos affaires ( entreprise société , commerçe) je peux vous proteger contre les gens mal intentionné et les mauvais esparit
n hesiter pas a m appeller AU 00221 770145791
Mon boite skype bayepapecisse

2.Posté par Famille de victime du Naufrage du Joola le 24/05/2012 07:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

NOUVEAU PRESIDENT AU SENEGAL, NOUVEAU GOUVERNEMENT ET NOUVEL ESPOIR POUR LES FAMILLES DE VICTIMES DU NAUFRAGE DU JOOLA. L’ancien président sénégalais a misé sur l’oubli. Malheureusement pour lui- les familles de victimes du Joola ne peuvent pas oublier et le Sénégal doit faire face à cette histoire. Tout comme les familles, les enfants des victimes ont également besoin de faire le deuil et aspirent eux-aussi à la justice. Le classement sans suite en 2003 du dossier du Joola au Sénégal sous le Président Wade apparaît comme un refus à des citoyens (des 13 nationalités concernées par ce drame) d’accéder à la justice. La justice sénégalaise a refusé de situer les responsabilités techniques et politiques sur la plus grande catastrophe maritime civile à ce jour. Ce sont près de 2000 victimes qui ont péri le 26 septembre 2002, un peu plus que le Titanic. Le Titanic fête ses 100 ans cette année et le naufrage du Joola 10 ans d’attente et de souffrance.
L’espoir de toutes les familles de victimes d’aboutir à un procès
Espérer que le nouveau Président du Sénégal Macky Sall ne tente pas, comme son prédécesseur, des pressions diplomatiques et politiques pour faire annuler la procédure judiciaire en France. La justice française n’en déplaise à ceux qui crient au « néocolonialisme » va, nous l’espérons, faire la lumière sur ce qui s’est réellement passé et permettre aux familles de victimes de pouvoir entamer leur deuil.

3.Posté par Famille de victime du Naufrage du Joola le 24/05/2012 07:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Espérer qu’avec la nomination du nouveau ministre de la justice dans le nouveau gouvernement sénégalais, Aminata Touré sera la ministre des ruptures fortes dans le domaine judiciaire, notamment en cessant les interventions du pool d’avocats nommés sous l’ancien régime qui n’ont de cesse que de faire annuler la procédure judiciaire en France. 26 septembre 2002 - 26 septembre 2012 : dix ans d’attente et d’espoir pour les familles de victimes...
RECHERCHER sur Youtube des vidéos sur le naufrage du Joola au LENDEMAIN DU DRAME, des images douloureuses, insoutenables et des témoignages qui accusent le pouvoir sénégalais.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image