leral.net | S'informer en temps réel

COMMISSION DE 20 MILLIARDS DE SUDATEL : Une plainte déposée demain contre Karim Wade et Thierno Ousmane Sy

Ça commence à devenir plus sérieux ! L’Union des jeunesses africaines du monde (Ujam), qui a son siège au 133, rue de Silly 92100 Boulogne-Billancourt, avec à sa tête M. Pape Faye comme président, va porter plainte demain auprès du procureur de la République près le tribunal de grande instance de Paris avec constitution de partie civile contre Karim Wade et Thierno Ousmane Sy pour avoir été à l’origine des transactions dans la vente de la licence de téléphonie à Sudatel.


Rédigé par leral.net le Mercredi 16 Juin 2010 à 01:00 | | 1 commentaire(s)|

COMMISSION DE 20 MILLIARDS DE SUDATEL : Une plainte déposée demain contre Karim Wade et Thierno Ousmane Sy
L’affaire des commissions de 20 milliards versées lors de la vente de la licence de téléphonie à Sudatel prend une nouvelle tournure. Il y a eu plus rapide et plus informé que Bara Tall et Cie. Demain, l’Union des jeunesses africaines du monde (Ujam) va déposer une plainte contre Karim Meïssa Wade et Thierno Ousmane Sy. Pape Faye, le président de cette association, joint en France, nous a laissé entendre qu’une «commission juridique a été mise en place pour procéder au dépôt de la plainte auprès de M. le Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Paris avec constitution de partie civile». L’Ujam porte plainte pour les délits de «prise illégale non justifiée de rétro commissions de 20 milliards suite à une vente de licence de téléphonie mobile par l’Etat du Sénégal, création fictive d’entreprise off shore pour l’encaissement et la fuite de capitaux provenant des deniers publics du Sénégal, utilisation d’un moyen de transport aérien privé (jet privé) sans autorisation budgétaire et en dehors de ses prérogatives d’Etat».

Les motivations de l’Ujam

M. Faye précise que c’est lors d’une réunion extraordinaire tenue samedi dernier que le bureau de l’Ujam a «évoqué l’affaire des 20 milliards de Sudatel qui fait l’objet d’un scandale de plus au Sénégal». Car elle fait suite aux multiples révélations contenues dans différents canaux dénonçant une rétro commission de 20 milliards reçus de Sudatel suite à une vente de licence de téléphonie mobile par le gouvernement du Sénégal. L’Ujam juge que cette affaire est venue s’ajouter aux multiples scandales qui gangrènent le Sénégal dans une impunité totale. Et «considérant que seul le peuple sénégalais est souverain, et constatant l’impossibilité de certains citoyens à intenter des poursuites judiciaires aux personnes impliquées dans ces différentes affaires, vu leurs positions stratégiques au cœur de l’Administration centrale de l’Etat du Sénégal et aussi de leur ascendance de la première Autorité d’Etat pour l’un et de 2e ordre pour l’autre, l’Union des Jeunesses Africaines du Monde engage toutes ses responsabilités en déposant une plainte contre Messieurs Karim Meïssa Wade et Thierno Ousmane Sy, respectivement Ministre d’Etat et Conseiller en TIC du Président de la République du Sénégal auprès du Tribunal de Grande Instance de Paris avec constitution de partie civile au nom du peuple sénégalais souverain.»

Un combat déclaré

M. Faye a ajouté que «l’Ujam a lancé un appel à tous les citoyens sénégalais de toute obédience politique menant un combat qui s’inscrit dans le cadre du respect de la souveraineté du peuple et d’une gestion saine des deniers publics de se joindre à leur combat pour le rapatriement dans les caisses du Trésor public de tout l’argent détourné». L’association a demandé à la justice française d’enquêter sur le jet privé que M. Karim Wade utilise pour ses déplacements au moment où les ministres sénégalais sont instruits à limiter leurs déplacements et à les justifier en demandant l’appréciation du président de la République. «Nous demandons l’ouverture d’une Enquête internationale orientée vers Dubaï où l’argent a été versé par le Groupe soudanais et de rapatrier les fonds en faisant rembourser tous ceux qui ont eu à en bénéficier. M. Karim Meïssa Wade et Thierno Ousmane Sy ont été à l’origine des transactions», conclut M. Faye. Non sans ajouter qu’ils détiennent des preuves.


Auteur: Latir MANE l'observateur






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image