leral.net | S'informer en temps réel

[ CONTRIBUTION ] On ne devient pas président avec des clics de sympathie.

Le Rapport National du 3ème Recensement Général de la Population et de l'Habitat en 2002 (ANSD.org) et les statistiques électorales indiquent que ceux qui font bouger le Sénégal et élisent son Président de la République ne sont pas qu'à Dakar. Ajoutez-y la complexité de notre présence dans la société de l’information c-à-d les questions de l’insuffisance des ordinateurs, de la cherté des unités et de l’inaccessibilité des services mobiles de la nouvelle génération, des carences dans l’utilisation des applications Web, de la surtaxation des coûts d’accès, de la faiblesse des capacités d’utilisation et de création de contenus locaux attractifs dans le Web 2.0, de l’inexistence d’une culture populaire geek avec l’absence du réflexe de partage de l’information dans les réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, LinkedIn, Hi5, Viadeo, MySpace.... pour dire qu'un investissement dans une campagne Web à l'élection du Président de la République était encore prématurée au Sénégal.


Rédigé par leral.net le Dimanche 19 Septembre 2010 à 02:52 | | 4 commentaire(s)|

[ CONTRIBUTION ] On ne devient pas président avec des clics de sympathie.
Au passage, il faut remarquer que Orange Sénégal qui, si nos informations sont exactes, exerce l'éminente position dominante sur le marché des télécommunications et n'opère que sur des bases mercantiles au profit de ses actionnaires. Ses clients ne gagnent absolument rien et continuent de payer pour des services gratuits à Bamako.

Cette réalité ne permet pas nos partis politiques et leurs leaders d'investir sérieusement dans la communication Web pour exercer une quelconque attraction sur des segments entiers de notre population. Nous nous réjouissons quand même de leurs présences sur les inforoutes et les réseaux sociaux pour discuter de leurs projets de société et établir une communication bi-directionnelle et instantanée avec des électeurs potentiels. Sur Facebook, la plateforme la plus importante dans la famille des réseaux sociaux, ils ont des profils qui arrivent presque à la limite des cinq mille amis possibles et certains créent des pages développées spécialement pour les politiciens en campagne et/ou en exercice.

C'est le lieu de dire à ceux qui font l'amalgame entre fans et électeurs de faire très attention. Avoir dix-mille fans sur Facebook ou être suivi sur Twitter rassure mais n’implique pas forcément une adhésion politique et un soutien à un agenda électoral. Illustrons. Je me retrouve parmi les fans du voyou Abdoulaye Wade mais ce n’est pas pour autant que j’adhère à la cause du Sopi qui s'est révélée être la plus grande escroquerie politique et financière de l'histoire du Sénégal indépendant. Les 40 ans du Parti Socialiste ont beau être très informatifs sur la qualité et l'arrogance légendaires de ses responsables mais le Sopi en 10 ans a terminé de démolir un Etat, de démotiver ses fonctionnaires et d'imprimer dans la conscience collective que le plus court chemin pour s'enrichir au Sénégal était d'adhérer au Pds.

Le maire de Saint-Louis, l’insolent Monsieur Cheikh DIEYE qui, avec dix-mille clics dans sa page Facebook politicien, s'est cru autorisé de qualifier les leaders de Bennoo Siggil Senegaal de politiciens périmés. Il doit retenir que dix-mille "Like" systématiques sur toutes les mises à jour de son profil Facebook ne sont en rien un indicateur de représentativité et une assurance de réélection à la mairie de Saint-Louis. Donc en dehors d'y trouver bonne conscience sur sa littérature puérile et son déguisement de Président de la République, je ne vois pas pourquoi il a été amené à casser sa collaboration politique avec Bennoo Siggil Senegaal qui peut gagner encore avec d'autres jeunes leaders politiques de Saint-Louis encore très loin de leurs dates de péremption. En conséquence, Monsieur Cheikh DIEYE, qui n’est pas limité pour rester sur Facebook comme les mercenaires de la fatalité payés pour nous intoxiquer avec des idées stériles sur le voyou Abdoulaye Wade, va passer plus de temps dans la réalité politique à chercher des militants, trouver le financement d’une campagne électorale et convaincre ceux qui élisent, les ruraux. Bennoo Siggil Senegaal, au sein de laquelle on trouve des jeunes premiers saint-louisiens plus denses, méthodiques et organisés qu’il ne s’efforce de le devenir, est édifiée sur sa précipitation et son obssession pour la fonction de Président de la République. On ne devient pas encore Président de la République du Sénégal avec des clics de sympathie.

Nous attendons les orientations programmatiques de Bennoo Siggil Senegaal et espérons que le Président de la République y sera dépouillé de toutes les prérogatives qui font que cette fonction cristallise/incarne le pouvoir et son parti use des moyens de l’Etat pour le conserver en toute impunité.

Pour revenir à la culture geek, le seul cas où des milliers de clics pourraient être utiles à un politicien, c’est dans le cadre d’un vote électronique et ce n’est pas demain la veille au Sénégal. Dans ces conditions, les politiciens sénégalais qui pensent remporter l’élection présidentielle de 2012 par une campagne Web sont mal barrés. Les électeurs en milieu rural, très représentatifs et sensibles à la propagande électorale, restent toujours dans la réalité politique.

Samba Alassane Thiam
Secrétaire Général chargé de la Communication
Union Régionale / Départementale de Matam
Secrétaire Général Adjoint chargé de la Vie Politique
Coordination Communale de Ourossogui
Parti Socialiste du Sénégal



1.Posté par adja le 19/09/2010 11:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tres pertinent comme article.....

2.Posté par deug le 19/09/2010 11:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quelle pertinence?Un impolie qui se permet d'insulter le Président de la République,article vide et insensé,Le PS ne reviendra jamais au pouvoir,jamias.

3.Posté par Secka le 19/09/2010 13:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


"Très pertinent comme article" ?
De quel article parlez-vous ?
L'article de ce petit politicien qui joue des coudes pour se faire un nom dans la basse-cour socialiste n'a rien de pertinent et repose sur des banalités déconcertantes et tellement décousues que l'on arrive pas à comprendre les idées farfelues qu'il défend.
Je retiens de ce jeune petit politicien l'intolérance, voire la violence, l'arrogance et le ton menaçant et méprisant qu'il montre à chaque fois que quelqu'un lui apporte la contradiction.
Quel démocrate ?
Juste un apprenti-socialiste.
Jetez un coup d'oeil sur les menaces qu'il a proférées à mon encontre sur Facebook.
10:21Samba-Alassane
Toi je t'emmerde
10:21Moi
Je reste poli mais toi, tu montres déjà ton vrai visage
10:22Samba-Alassane
Je n'ai pas deux visages
Alors casse toi
10:22Moi
Vous commencez à nous faire chier alors que vous êtes pires que ces mafieux qui nous gouvernent.
10:22Samba-Alassane
C'est entendu
Casse toi maintenant
10:22Moi
Je crois d'ailleurs qu'il est temps de s'occuper de votre cas
10:22Samba-Alassane
Merci, bienvenu
Karim a essayé. Il a retenu la lecon alors viens
ou tu veux que je t'envoie une note des mon prochain sejour au pays
10:23Moi
C'est toi et ta bande de connards qui allez vous casser
10:23Samba-Alassane
Passe moi un numero
ou ton adresse
10:23Moi
Vous n'avez pas votre place de politiciens corrompus
10:23Samba-Alassane
Merci, c'est entendu. Maintenant casse toi
10:24Moi
Tu crois que j'ai le temps de discuter avec des types de ton acabit
Ne me cherches surtout pas
10:24Samba-Alassane
mais casse toi maintenant
demal sa wadji
Passe moi ton numero ou une adresse
nous verrons bien c'est qui la tapette
ok j'ai vu
je te ferai signe quand je passe en france ou je t'envoie un pote discuter avec toi si tu veux
10:26Moi
ça, au moins c'est bien noté.
Vrai visage de Socialiste Sénégalais.
Gare au retour des Socialistes au pouvoir.

4.Posté par Samba Alassane THIAM le 19/09/2010 15:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le petit j'ai vu ton post. je vois que tu es tres fort dans la manipulation. Pourquoi tu ne publies pas toute la chronologie des echanges? Et le passage dans lequel tu te fais passer pour un officier des services de renseignement et qu'il etait temps que vous, Pds, me regliez mon cas?
Je repete que tu es un pauvre type. Et je te ferai signe quand je serai en France et meme quand je serai au Senegal. Tu viendras me regler mon compte. La, tu verras bien qu'on ne dit pas "what's the good for the goose is good for the gander" pour rien aux Etats-Unis.
Comme tu es nul, je t'apprends que ce texte publie est juste un commentaire que j'ai formule dans un debat.
Je ne cherche pas a me faire connaitre. Ce n'est pas l'objet. Les journalistes l'ont tout simplement trouve interessant et l'ont partage dans l'esprit du geek et du 2.0
Quel nul ce Alou Secka!

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image