leral.net | S'informer en temps réel

CONVOCATION A LA DIC Thierno Talla retenu pendant 9 h

Le Directeur de publication de l’As, Thierno Talla convoqué à la Dic hier, à 11 h a été relâché le même jour aux alentours de 20 h. Il a ainsi passé 9 heures à répondre aux questions des limiers relativement à l’interview accordée au Secrétaire général du Sytjust, Me Ousmane Diagne. Et selon la police, ce dernier aurait tenu des propos discourtois et relayés par le journal l’As, à l’endroit du Ministre d’Etat, Ministre de la Justice, Garde des Sceaux. L’auteur des propos a aussi été convoqué, en même temps que le patron du journal l’As.


Rédigé par leral.net le Vendredi 1 Août 2008 à 10:00 | | 0 commentaire(s)|

CONVOCATION A LA DIC  Thierno Talla retenu pendant 9 h
Le Syndicat de la justice menace de descendre dans la rue, selon la déclaration de Pape Sidy Lo, son porte-parole, à la suite du débrayage que ses membres ont effectué hier matin, en solidarité à leur collègue et Secrétaire général Ousmane Diagne.

Le Bureau exécutif national du Syndicat des travailleurs de la Justice a décidé d’observer un arrêt de travail au plan national à la suite de la convocation de Me Ousmane Diagne, Secrétaire général, à la Dic. « Toutes les juridictions du Sénégal seront donc à l’arrêt à partir de 10 heures aujourd’hui. Et d’après les vérifications que j’ai faites, je viens de m’entretenir avec tous les responsables des cellules régionales, la grève à été effective et respectée à cent pour cent dans toutes les juridictions du Sénégal », a fait Papa Sidy Lo, porte-parole du Sytjust.

Parlant de la suite de leur mouvement, M. Lo indique que « la prochaine étape dépend de la suite donnée à la convocation d’aujourd’hui. Vous savez, Me Ousmane a été convoqué parce qu’il a tenu à travers une certaine presse des propos répondant aux propos antérieurs du ministre de la Justice, garde des Sceaux, Me Madické Niang, qui a traité le syndicat de discourtois, d’inélégant dans sa démarche et on a jugé nécessaire de répondre et il a répondu. Et je crois que dans sa réponse, ni le fond, ni la forme ne devrait permettre ou pousser une tierce personne à pouvoir convoquer les gens à la Dic ». Selon Pape Sidy Lo, lui et ses camarades croyaient qu’au Sénégal, on était dans un Etat de droit. « Et un droit constitutionnellement reconnu, en l’occurrence le droit de grève, en user ne devrait pas être qualifié de recherche de provocation ou de confrontation, de la part du ministre. Et je tiens à rappeler à monsieur le garde des Sceaux que ni lui, ni le président de la République n’ont été portés à la tête de ce pays-là pour chercher la confrontation avec les Sénégalais. Au contraire, c’est pour régler les problèmes des Sénégalais. Et tant qu’on trouvera une oreille attentive de la part des autorités, nous ne serons jamais dehors ».

Le Sytjust avertit en outre qu’il « n’exclut pas de sortir à travers les rues de Dakar avec nos robes noires pour lutter contre cela ».

BDM et Nettali.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image