leral.net | S'informer en temps réel

COUP DE GUEULE- Le président du Casa-Sports sur la manière dont ses joueurs sont démarchés

Noha Cissé dénonce le «trafic d’influence» des entraîneurs nationaux

Le président du Casa-Sports est très remonté contre les entraîneurs nationaux qu’il accuse de jouer sur leur statut pour démarcher certains joueurs au profit de leur club. Noha Cissé dénonce avec la dernière énergie une telle pratique et suggère qu’un entraîneur ne puisse plus coacher en même temps une Equipe nationale et un club.


Rédigé par leral.net le Samedi 3 Janvier 2009 à 14:10 | | 0 commentaire(s)|

COUP DE GUEULE- Le président du Casa-Sports sur la manière dont ses joueurs sont démarchés
Le Casa-Sports est très préoccupé par l’avenir de son effectif en vue de son entrée sur la scène africaine, fin janvier, en Ligue africaine des Champions. Et c’est son président, Noha Cissé qui sonne l’alerte. Ce dernier soupçonne, en effet, un trafic d´influence de la part des entraîneurs nationaux qui profite de leur statut pour démarcher certains joueurs pour leurs clubs. «Nous dénonçons la manière dont certains de nos joueurs sont approchés. Une démarche que nous récusons. Cette manière est vraiment inacceptable», peste le président du Casa-Sports, qui poursuit : «Je pense que cela est inacceptable. Ce n´est pas bon. Nous avons des joueurs qui évoluent dans les équipes nationales qui ont été approchés. Ils subissent un trafic d´influence venant des entraîneurs nationaux. Et nous pensons que cette pratique doit cesser. Il faut qu´on mette les gens à égale de chance dans le recrutement d´un joueur. Mais on ne doit pas profiter de son statut d´entraîneur d´une Equipe nationale pour convaincre un joueur à changer de club. Parce que dans des situations pareilles, les jeunes peuvent avoir le sentiment que s´ils ne répondent pas favorablement aux sollicitations de l´entraîneur national, leur place pourrait être hypothéquée.»
D´après le président Noha Cissé, il faudrait envisager l´incompatibilité entre le statut d´entraîneur de club avec celui d´entraîneur de l´Equipe nationale, de quelque catégorie que cela puisse être. Parce que, dit-il, «si ce n´est pas le cas, il y a un trafic d´influence qui est insidieux et qui est une sorte de pression morale auprès de certains joueurs en les encourageant à aller rejoindre les clubs de ces entraîneurs nationaux», souligne le président du Casa-Sports, qui compte ne pas rester les bras croisés face à de tels actes. «Je compte personnellement quand l´occasion se présentera, poser ce problème au niveau du Comité de normalisation du football (Cnf). Mais également le poser très amicalement au Directeur technique national, Amsata Fall, pour que cette question soit discutée, et qu´on en vienne a une véritable moralisation de cette situation de débauchage de joueurs par des entraîneurs nationaux», a conclu un Noha Cissé très amer.
Correspondant LeQuotidien






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image