leral.net | S'informer en temps réel

CUPIDES AU POINT D’AGRESSER UN ASSISTANT SOCIAL POUR UNE SOMME DE 90 000 F CFA : Noël Charles Diouf et Baye Thiallisse Dione risquent très gros

Le gain facile a perdu Noël Charles Diouf et Baye Thiallisse Dione, deux amis âgés respectivement de 27 et 35 ans. Recrutés pour solder des comptes, par une certaine Ndiatté, qui a loué leur service à 90 000 francs Cfa, ils ont tabassé le sieur Aboubacar Diakhaté, lui occasionnant une Incapacité de travail de 10 jours. Appréhendés, ils ont été placés en garde-à-vue.


Rédigé par leral.net le Mercredi 19 Octobre 2011 à 15:51 | | 0 commentaire(s)|

CUPIDES AU POINT D’AGRESSER UN ASSISTANT SOCIAL POUR UNE SOMME DE 90 000 F CFA : Noël Charles Diouf et Baye Thiallisse Dione risquent très gros
Rien n’est de trop pour se faire de l’argent. Noël Charles Diouf, un jeune entrepreneur âgé de 27 ans et son ami Baye Thiallisse Dione, qui est un tapissier âgé de 35 ans ont eu le malheur d’accepter de réserver une correction inoubliable au sieur Aboubacar Diakhaté, l’assistant social en service au poste de santé de Grand Dakar, qu’ils disent pourtant ne connaître auparavant, ni d’Adam ni d’Eve. C’est en effet pour répondre aux sollicitations d’une certaine dame du nom de Ndiatté, également en service au centre de santé de Grand Dakar, que les deux amis domiciliés aux Parcelles assainies avaient accepté le deal qu’elle leur avait proposé en échange d’espèces sonnantes et trébuchantes.
Après s’être entendu, les deux amis ont mis la machine en branle et sont passés à l’acte à la date du 10 octobre. Il était alors 12 heures. Dans le procès-verbal d’enquête, il ressort que le sieur Diakhaté a déclaré avoir reçu, ce jour-là, vers 12 heures, un appel téléphonique l’informant qu’un malade l’attendait au portail du centre de santé de Grand Dakar. Compte tenu de l’insistance de son interlocuteur, dit-il, il s’est rendu au portail où un individu qu’il venait de voir pour la première fois, et deux autres qui l’accompagnaient l’ont attaqué, lui ont donné un violent coup à la figure et asséné beaucoup de coups de poing avant de prendre la fuite.
La correction qu’il a subie lui a occasionné une Incapacité temporaire de travail (Itt) de 10 jours. Armé de son certificat médical, il a déposé une plainte contre X en fournissant des détails sur les auteurs de l’agression. D’ailleurs, ce sont ces informations qui ont permis d’appréhender N. C. Diouf et B. T. Dione. Ces derniers ont révélé, lors de leur interrogatoire, le nom de l’instigatrice de cette affaire, dont ils ignorent les raisons. Ils ont aussi avoué que pour l’exécution de leur sale besogne, ils avaient reçu de cette dernière la somme de 90 000 francs Cfa, à charge pour eux d’intimider leur cible. Ils ont par ailleurs confié avoir commis leur forfait avec la participation de leur copain dénommé Petit Joe, qui est actuellement en fuite.
Placés en garde-à-vue dans les locaux du poste de police de Grand Dakar, pour association de malfaiteurs, violence et voies de faits, coups et blessures volontaires et complicité par instigation, les mis en cause attendent d’être déferrés au parquet.



Youssoupha MINE
source : Populaire ://






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image