leral.net | S'informer en temps réel

CURIEUSE AFFAIRE DE MOEURS À KOLDA : Jean Bangoura déféré pour avoir volé 3 poules et tenté de violer la maîtresse de maison

Originaire de la Guinée Conakry, Jean Bangoura 29 ans, a intégré depuis la semaine dernière la population carcérale de la maison d'arrêt et de correction (Mac) de Kolda. Il y a été acheminé par les hommes du commissaire Bécaye Diarra, qui l'ont interpellé alors qu'il venait de commettre deux forfaits de suite, relatifs au délit de vol et tentative de viol, au quartier Bantaguel.


Rédigé par leral.net le Dimanche 12 Décembre 2010 à 17:10 | | 0 commentaire(s)|

Les faits se sont nuitamment produits en début de semaine passée. Jean Bangoura qui a débarqué dans la capitale du Fouladou il y a environ 1 mois, pour monnayer ses talents de boulanger, a fini par verser dans des pratiques peu orthodoxes afin de booster ses revenus. C'est ainsi que la nuit des faits, alors qu'il errait aux environs de 23 heures dans les ruelles du quartier de Bantaguel, son attention fut frappée par une maison dont le portail était resté entrouvert. C'est certainement qu'il nourrissait l'idée de s'y introduire afin de commettre un larcin. Ceci étant, Bangoura qui est passé à l'action est parvenu, selon nos sources bien au fait de cette affaire, à faire main basse, dans la plus grande discrétion, sur trois poules. Après avoir magistralement réussi son forfait, Bangoura qui avait tout le loisir de vider les lieux, ni vu ni connu, a décidé de s'y attarder, histoire de perquisitionner d'autres coins de la maison. C'est ainsi qu'il a fourré son nez dans une des pièces où était allongée L. Diallo, la maîtresse des lieux. Celle-ci avait plongé dans les bras de Morphée. Une situation qui a donné des idées au Guinéen qui voyait, en cette aubaine, l'occasion d'assouvir sa libido. C'est ainsi, notent nos interlocuteurs, que le bonhomme est allé déposer son butin de trois poules en lieu sûr, à l'extérieur de la maison, avant de revenir sur ses pas.

Mal lui en a pris, puisque de cette seconde irruption, il sera interpellé dans la pièce de la maîtresse des lieux, dont il tentait d'abuser. Celle-ci n'ayant pas hésité à user ses cordes vocales pour alerter le voisinage. Seulement, Bangoura très alerte est parvenu à prendre ses jambes à son cou, pour vider les lieux. Malheureusement pour lui, il tombera nez à nez sur les hommes du commissaire Diarra patrouillant dans le secteur. Interpellé net et soumis au feu roulant des questions des limiers, Jean Bangoura qui était poursuivi par la clameur n'avait d'autres issues que de passer aux aveux et se retrouver dans le panier à salade des limiers, plutôt que d'avoir à s'expliquer auprès de ses poursuivants furieux. Les poules récupérées ont été tranquillement retournées dans leur cage, alors que le Guinéen indélicat a lui été acheminé au poste de police où, au terme de sa détention légale, il a été acheminé au parquet de Kolda.


Abdoulaye DIÉDHIOU
source Le Populaire






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image