leral.net | S'informer en temps réel

Cadre patriotique pour le développement du Sénégal : "L'opposition a été exclue dans la mise en œuvre du PSE qui engage plusieurs générations..."

Les partis Rewmi, Elan, PEP et le Model ont décidé de s'allier pour mutualiser leurs énergies dans l'effort de développement national. Ces formations politiques s'étaient pourtant opposées lors des dernières élections locales pour la conquête de la municipalité de Grand Yoff où leurs responsables ont tenu hier une conférence de presse.


Rédigé par leral.net le Dimanche 22 Février 2015 à 18:09 | | 1 commentaire(s)|

Cadre patriotique pour le développement du Sénégal : "L'opposition a été exclue dans la mise en œuvre du PSE qui engage plusieurs générations..."
L'objectif étant d'informer sur l'avènement d'un nouveau cadre politique mis en place pour sceller ces retrouvailles.
Selon Moussa Fall de Rewmi qui en est le coordonnateur national : " le CPDS ne sera pas un cadre de trop dans l'arène politique parce que nous avons un programme et une nouvelle vision portés vers l'intérêt suprême des populations Sénégalaises".

En effet, le chef de file du CPDS a tenu à révéler que : "s'il ne s'agissait que de viser des prébendes et autres strapontins pour notre propre intérêt, Khalifa Sall et Mimi Touré qui s'étaient approchés de moi à la veille des locales sont bien placés pour vous faire comprendre tout le contraire". Selon les initiateurs, il s'agit bien d'une structure née à Grand Yoff toutefois, celle-ci reste ouverte à toutes les forces vives pourvu qu'elles s'y retrouvent tant du point de vue de leur démarche que de leurs objectifs spécifiques. Après avoir listé les préoccupations exprimées par les populations à Grand Yoff en termes d'insalubrité, de précarité, de sous-emploi pour les jeunes et d'insécurité, Moussa Fall a décrié un manque de volonté politique des autorités locales qui se sont succédées à la tête de la mairie.

Le coordonnateur national du CPDS s'est en outre félicité des actes posés par le président Macky Sall actuellement en déplacement dans le Sud du Sénégal avec la mise à disposition de deux (2) bateaux et la réduction du tarif du transport naval pour améliorer les conditions de la desserte Dakar – Ziguinchor. Cependant, le "Rewmiste" en chef à Grand Yoff déplore le fait que : "l'opposition fait l'objet d'ostracisme dans le cadre de la mise en marche du programme Sénégal Emergent". Moussa Fall fera remarquer que ce programme quoique ambitieux, devrait associer toutes les compétences de notre pays sans distinction sur les différentes sensibilités politiques dès lors qu'elle engage déjà plusieurs générations d'ici 2035 où Macky Sall donne rendez-vous au peuple sénégalais pour l'atteinte de l'émergence de notre pays.

Au sujet du procès de Karim Wade dont on attend le verdict, le conférencier a souligné l'ancrage du CPDS aux principes d'éthique et de réédition des comptes, mais rappelle que : "le président de la République n'a pas été élu pour solder des comptes avec les libéraux". A signaler que le Cadre patriotique pour le développement du Sénégal est bien structuré avec un bureau permanent. Suivez ces vidéos








Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image