leral.net | S'informer en temps réel

«Café de Rome» : Le procureur requiert la relaxe des 12 employés accusés d’abus de confiance


Rédigé par leral.net le Mardi 29 Novembre 2016 à 23:18 | | 2 commentaire(s)|

La défense, assurée par Me El Hadji Diouf, a dénoncé une procédure abusive, soutenant que la direction du « Café de Rome » a porté du tort à ses clients qui n’ont rien fait.
La défense, assurée par Me El Hadji Diouf, a dénoncé une procédure abusive, soutenant que la direction du « Café de Rome » a porté du tort à ses clients qui n’ont rien fait.
Les 12 employés du « Café de Rome », poursuivis pour association de malfaiteurs et abus de confiance, ont finalement été jugés ce mardi devant le tribunal de grande instance de Dakar, statuant en matière de flagrant délit. Arrêtés par la Division des investigations criminelles (Dic), déférés au parquet et placés sous mandat de dépôt depuis trois semaines, ils ont, à l’unanimité, nié les faits qui leur sont reprochés.

Lors de l’interrogatoire d’audience, ils ont soutenu n’avoir pris aucun sou à leur patron. Ce que les caméras de surveillance ont filmé n’est rien d’autre qu’un partage de pourboires, expliquent-ils.
 
Leur version a convaincu le Procureur. Dans son réquisitoire, le «maître des poursuites» a demandé la relaxe des prévenus, estimant qu’aucun document comptable n’a été versé dans le dossier pour étayer les accusations de détournement. Quant à la partie civile (la direction du Café de Rome), elle a demandé le franc symbolique.
 
La défense, assurée par Me El Hadji Diouf, a dénoncé une procédure abusive, soutenant que la direction du « Café de Rome » a porté du tort à ses clients qui n’ont rien fait. L’avocat a demandé au juge de restituer à ses clients les 545  000 FCFA trouvés avec la nommée, Colette Ngom Faye.
Le juge a mis l’affaire en délibéré. Le verdict sera rendu ce mercredi.
 
Mamadou Salif Dieng (Seneweb)






Hebergeur d'image