leral.net | S'informer en temps réel

Cafouillage au sommet du football sénégalais, Macky bloque un arrêté de Gakou

Surprise. Ils sont nombreux, ceux-là qui sont surpris de voir Victor Ciss, le secrétaire général de la Fédération sénégalaise de football (FSF), qui devait faire son retour comme directeur de cabinet du ministre des Sports, reprendre son poste à la fédération sénégalaise de football. ‘’Le ministre des Sports sursoit à sa décision, je reste à mon poste au secrétariat général de la Fédération’’, a déclaré Victor Ciss lui-même.


Rédigé par leral.net le Mardi 17 Juillet 2012 à 09:27 | | 3 commentaire(s)|

Cafouillage au sommet du football sénégalais, Macky bloque un arrêté de Gakou
Cette décision du ministre de le laisser à la disposition de la fédération n’est pas gratuite. En effet, selon nos informations, c’est le Chef de l’Etat qui aurait bloqué cette décision du ministre des Sports Malick Gakou. des lobbyings intenses seraient menés par des responsables fédéraux, pour faire comprendre à Macky Sall que cette décision de son ministre, de faire partir de celui qui constitue la mémoire aujourd’hui de la fédération, est une décision malintentionnée qui viserait à fragiliser la fédération, notamment, son président qui fait face à une fronde au sein même de cette fédération, pour le faire quitter et faire capoter tous ses projets. Et ce, dans le seul but de le museler, afin qu’il cède son poste à un autre. C’est par la suite que Macky, informé, aurait tout simplement demandé au ministre de surseoir à cette décision et d’instaurer un climat de confiance entre la fédération et l’Etat, à travers son ministère des sports, pour ne pas compromettre les chances de qualification du Sénégal à la Can 2013, face à la Côte D’ivoire.
La fédération divisée en deux camps rivaux
Rien ne va à la fédération sénégalaise de football. C’est un malaise profond qui s’est installé au sommet du football sénégalais et qui risque de perdurer. Au sein du comité directeur, tout comme dans le bureau, deux groupes se regardent en chiens de faïence. Si le premier milite en faveur de l’actuel président, l’autre, qui se fait remarquer par des actes peu orthodoxes, travaille âprement pour que l’actuel bureau, à sa tête, le président, échoue dans son projet de développement. La raison, avoir des arguments solides, à l’heure des comptes (Ag de la fédération en 2013), pour dire que l’équipe a échoué, il faut l’enlever. Cette information se justifie par les actes posés, depuis quelques temps, par des faits qui ne militent pas du tout, en faveur de notre football. Il s’agit d’actes de sabotage. De sources concordantes, tout est planifié, pour que tout tombe à l’eau. En dehors du fait que certains responsables ne viennent plus en réunion de bureau ou de comité directeur, il y a le problème du championnat qui risque de ne pas arriver à terme car, les décisions qui sont en train d’être prises en haut lieu par des fédéraux, risquent d’instaurer une situation inédite.
Des actes de sabotage pour enterrer l’actuelle équipe
« Personne ne comprend la décision de la commission de discipline qui a décidé, non seulement, de donner match perdu au Casa, face à Diambar, une semaine après, lui avoir refusé un but à Dakar, face à l’Uso. Il y a également le fait que toutes les équipes ont été sanctionnées sauf Diambar. Pour quelle raison ? Une chose est sûre, les gens sont en train de tout faire pour que Diambar remporte le championnat, dans le seul but de promouvoir ce club et ses dirigeants », dit-on. A côté de cela, il y a les arbitres qui ont décidé de boycotter le championnat, pour non payement de leurs arriérés d’émoluments. Paradoxalement, ces arbitres sont dirigés par Badara Mamaya Sène qui avait fait la campagne de Malick Gakou pour sa candidature à la présidence de la fédération, face à Augustin Senghor. Certains journalistes étaient surpris de voir le Maire de Rufisque au stade Léopold Senghor, lors de l’Ag de l’Association nationale de la presse sportive (ANPS), présidée par le ministre des sports.
Réunion de la rupture en perspective à Paris
De sources concordantes, une réunion devrait être convoquée à Paris ou quelque part en Europe, (seule la ville de Paris est, pour le moment, retenue) dans les prochains mois, après le ramadan, plus exactement. Cette réunion devrait rassembler les joueurs de l’équipe nationale qui évoluent en Europe et qui sont en activité, le staff technique, le ministère et la fédération sénégalaise de football. Seulement, il y a une division à ce niveau. Selon une autre source bien informée, El hadji Diouf qui a été convoqué pour prendre part à cette rencontre, a installé un autre malaise entre le ministère et la fédération. Le président de la fédération aurait dit niet à une participation de l’ancien capitaine qui serait convoqué par la tutelle. Cette réunion consacrera, sans doute, si elle se tient, la rupture totale entre l’actuel président de la fédé et son ministre des sports.
Gakou : Me Augustin Senghor, reste ‘’un frère et un ami’’.
Ils étaient nombreux ceux qui avaient prédit un clash entre le nouveau ministre et l’actuel président de la fédération, au lendemain de la nomination de Gakou, à la tête de ce département, devenant, de facto, le patron de celui qui l’avait battu, il y a juste un peu moins de trois ans. Deux adversaires, il y a quelques années, pour le poste de président de la fédération. Samedi, expliquant la décision qu’il a prise de faire nommer Victor Ciss comme directeur de cabinet, Gakou disait que, contrairement à ce que certaines personnes auraient pu croire, que l’affaiblissement des Fédérations, d’une manière générale, et de la Fédération de football en particulier, ''ne viendrait pas de lui''. Car, selon lui, « ce n’est pas une sanction vis-à-vis de la Fédération ». Avant de dire qu’il garde de très bonnes relations avec le président de la FSF, Me Augustin Senghor, qui reste ‘’un frère et un ami’’.
Sambou BIAGUI
REWMI QUOTIDIEN



1.Posté par azou le 17/07/2012 11:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Soldes frigo bar, 2potes, combinée, refroidisseur, congélo etc.…à partir de 80 000fcfa
Table de bureau avec retour et caisson en forme L ou demi-cercle à partir de 170 000fcfa
Des chaises visiteur, fau teilles cuire et d’autre à partir de 30 000fcfa
Ordi portable HP 2000 neuf duo core 2.30 GHz 4go ram 500go disque dur wifi, web Cam à 295 000fcfa + d’info : azoulaz@hotmail.fr tel: 707007380


2.Posté par football le 17/07/2012 13:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Toute cette clash est la conséquence des injustices dont le casa-sports est victimes dans le championnat du football sénégalais...les dirigeants de la ligue de foot seront entrain de faire la promotion des joueurs de DIAMBAR et de ses dirigeants. malhreuzma, ils ignorent que le mal ne triomphe jamais sur le bien, ou du moins à long terme.

WAIT AND SEE

3.Posté par ibsone le 17/07/2012 16:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien vue prési, il faut que tous soit claire et net.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image