leral.net | S'informer en temps réel

Cafouillage sans fin: Déception dans les rangs, les feux du pouvoir, l’otage du Palais


Rédigé par leral.net le Vendredi 12 Juillet 2013 à 13:48 | | 1 commentaire(s)|

Cafouillage sans fin: Déception dans les rangs, les feux du pouvoir, l’otage du Palais
Monsieur le Président de la République,

Permettez-moi de me présenter : je suis l’un de ces millions de Sénégalais qui vous ont soutenu dans votre combat contre le délabrement des valeurs républicaines. Nous avons cru en votre projet politique et nous avons combattu dignement le régime qui a tenté, par tous les moyens, de vous jeter au goulag.

Avec le respect dû à votre haute fonction, je me permets de rappeler succinctement les engagements pris envers nous depuis l’année 2009. Alors que vous décidiez de conquérir le pouvoir politique, vous nous aviez promis la rupture marquée par une gouvernance sobre et vertueuse ; un Etat dans lequel les principes de justice, d’égalité et de solidarité seraient restaurés et sauvegardés.

Aujourd’hui, je suis bien placé pour partager le désarroi et l’indignation qui secouent les populations entières. Les adhérents et sympathisants de l’Alliance Pour la République en pâtissent aussi, et, la déception est complète.

Excellence Macky Sall, j’aurai préféré attiré votre attention par un autre canal, mais cette lettre ouverte reste mon seul moyen pour vous faire part de la frustration générale des Sénégalais et des petites vexations dont souffrent particulièrement et régulièrement les défenseurs du « Yonnu Yokuté ».

Un seul fait ! Les feux du pouvoir ont trop illuminé les yeux de votre propre entourage. Les vassaux de la république nous regarde avec condescendance et nous traite avec mépris. Ils continueront à vous cacher la vérité et à vous flatter encore et encore car leur seule intention est de vous éloigner de la réalité, donc du peuple qui agonise. Ils voudront vous tenir en otage aussi longtemps que possible pour que vous soyez coupé de toutes les compétences qui pourraient les concurrencer. Ils sont en train de vous isoler doucement et au final vous serez un « homme seul ». Il n’y a que votre opiniâtreté qui pourra vous libérer de la solitude du pouvoir !

Monsieur le Président Sall, nous savons que vous avez la capacité de vous libérer, de sortir de l’hibernation imposée et de vous hisser au-dessus des contraintes de l’action politique ; nous nourrissons toujours cet espoir d’un Sénégal émergent et riche.
Sachant que le Sénégal a, dans le contexte actuel, a besoin de toutes ses ressources, notamment de son tiers facteur immatériel, je me suis placé dans une dynamique d’action et de responsabilité pour apporter ma pierre à la construction de l’édifice national.

En effet, je reviens d’un voyage au Sénégal. L’objectif de ce voyage était d’amener avec moi douze investisseurs de nationalités différentes (France, Espagne, Vietnam, Chine et Brésil). La particularité de tous ces chefs d’entreprises est qu’ils ont voulu proposer leurs solutions techniques et financières au gouvernement du Sénégal. Ayant une confirmation pour l’audience à la date du 1er Juillet 2013 au palais présidentiel, j’ai fait venir tout ce monde dans mon pays. Arrivé sur place, je me suis rendu compte qu’il y’a eu un cafouillage sur la date (pas d'audience sur le planning du Président), impossible d’avoir une information fiable. Quand les camarades de lutte (et aujourd’hui proche du pouvoir) se sont rendus compte que c’était compliqué de voir le maître du palais, ils ont tout simplement mis mon numéro en black-liste et les potentiels partenaires ont quitté le Sénégal avecbeaucoup d’amertume. Imaginez le sentiment de dégoût qui m’a atteint lorsque je raccompagnais ces investisseurs à l’aéroport.

J’aimerai faire savoir au Président de la République, que je ne suis pas venu au Sénégal pour lui demander un poste, de l’argent ou faire une quelconque manipulation. J’avais juste besoin de cinq minutes de son temps pour faire savoir à ces investisseurs que le Sénégal est aujourd’hui un pays propice à l’investissement et que l’Etat du Sénégal les intégrera dans le processus de création de richesse, d’emplois et de lutte contre la pauvreté.

Quand nous nous sommes engagés sur la base du « Yonnu Yokute » (avant le 25 Mars 2012), nous avons tous bravés le froid, la pluie, la chaleur, dépenser notre argent, notre personne, notre temps, au détriment du bien-être de nos enfants, de nos femmes ou maris, de notre travail pour un idéal : le développement économique et social du Sénégal. Nous voulions le meilleur pour le Sénégal.

Aujourd’hui, j’ai l’impression (j’en suis sûr et j’en ai eu la preuve) que quelques personnes proches du Vous pensent que demain le soleil ne se lèvera pas. Eh bien chers camarades, ils se trompent.
Ces personnes doivent savoir que la roue tourne toujours. Aujourd’hui c’est eux, mais demain ils auront certainement besoin de nous, ne serait-ce que pour garder leur place d'aujourd’hui.

Par mon action, j’ai juste voulu apporter ma contribution à la construction de l’édifice (Dieu sait que Vous en avez besoin) en amenant au Sénégal un groupe d’investisseurs qui a un portefeuille de trente Milliards de dollars à injecter en Afrique de l’ouest dans les domaines de l’énergie, des mines, des infrastructures, de l’agriculture, de l’assainissement et dans le domaine aéroportuaire.

Seulement voilà, quelques personnes, dans les coulisses du pouvoir, pensent être maintenant au-dessus de tout et au-dessus de tous, et s’engagent avec légèreté sur des objectifs qu’ils ne sont pas en mesure d’honorer avec pour seul résultat celui de desservir la République du Sénégal, le peuple Sénégalais, notre peuple.

Cette situation est décourageante et décevante, et j’espère de tout cœur que Vous, le Président de la République s’en rendra compte avant qu’il ne soit trop tard.

Très Républicainement
Alpha SY
APR France
Section Limousin Poitou Charentes



1.Posté par SETH le 12/07/2013 17:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le seul responsable c'est Macky, il s'entoure de chiens de la pire espèce aux capacités intellectuelles limitées et à la moralité douteuse, pour avoir des boucs émissaires. Tout ce cafouillage c'est de la faute à ce président incapable.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image