leral.net | S'informer en temps réel

Caillassage du cortège du chef de l'Etat : Farba Senghor dégage la responsabilité du Pds


Rédigé par leral.net le Mardi 4 Août 2015 à 09:19 | | 11 commentaire(s)|

Au Parti démocratique sénégalais, on regrette l’acte des étudiants qui ternit l’image de notre institution. Pour l’ancien ministre Farba Senghor, cela démontre une défaillance au plus haut niveau. « Soit les services de renseignements généraux n’ont pas expliqué au Président les dangers qu’il encourait, soit le chef de l’Etat n’a pas pris en compte leurs conseils ». Cependant, Farba Senghor dégage en touche les accusations faites contre son parti et évoque un mécontentement des étudiants de manière générale. « Ce sont les étudiants du Sénégal qui ont exprimé leur mécontentement dû aux retraits des avantages que le Président Abdoulaye Wade leur avait octroyés : la suppression des aides, bourses et l’augmentation des tarifs d’inscription. Et les conditions de vie des étudiants sont devenues dures », a expliqué l’ancien ministre sous Wade au journal EnQuête. M. Senghor de poursuivre : « Ce qui s’est passé est le résultat des actes du chef de l’Etat. Il ne faut pas nous prendre comme des boucs-émissaires pour politiser l’incident car c’est une affaire sociale. On a également entendu des étudiants de Fatick menacer d’arborer des brassards rouges si le président de la République tarde à satisfaire leurs demandes ». Pour M. Senghor, l’Université est aussi bien le creuset du savoir que de la contestation. « Ce sont les étudiants de toutes les obédiences politiques qui ont déversé leur mécontentement sur le chef de l’Etat », a-t-il conclu.






Hebergeur d'image