leral.net | S'informer en temps réel

Caillassage du cortège présidentiel : La Ld coupe la poire en deux

La visite mouvementée du Président Macky sall à l’université Cheikh Anta Diop (ucad) de Dakar continue de susciter des réactions. La dernière en date émane du secrétariat permanent de la Ligue démocratique (Ld). Dans un communiqué, les camarades de Mamadou ndoye reconnaissent la légitimité des revendications des étudiants, mais condamnent fermement les moyens dont ils ont usés pour les faire prévaloir.


Rédigé par leral.net le Mercredi 5 Août 2015 à 14:25 | | 14 commentaire(s)|

Certains avaient déploré le mutisme des alliés du chef de l’État qui se gardaient de commenter ce qui s’est passé à l’Ucad le 31 juillet dernier. Fustigeant leur attitude, ils se demandaient pourquoi ni le Ps, ni l’Afp encore moins le Pit n’ont condamné la mésaventure de Macky Sall au campus. C’est fait, la Ld est sortie de son mutisme.

En effet, dans un communiqué de presse parvenu à « L’As », le Secrétariat permanent de la Ligue démocratique (Ld) pense que que le chef de l’État a bien fait de se rendre à l’Ucad. Poursuivant, les « jallarbistes » estiment que, compte tenu des nombreux problèmes qui gangrènent « l’Université de Dakar dont les effectifs ne cessent de croître d’année en année », il était plus que salutaire que le Président Macky Sall aille à la rencontre de la communauté universitaire et procède à « l’inauguration de nouveaux pavillons destinés à accroître les capacités d’accueil ».

Seulement, face aux nombreux et sempiternels problèmes « auxquels les étudiants sont confrontés et à la nécessité urgente de rendre notre système d’enseignement supérieur de plus en plus performant », le Secrétariat permanent de la Ligue démocratique (Ld) « invite tous les acteurs de la communauté universitaire à préserver l’Université d’un chaos aux conséquences imprévisibles ».

Réagissant sur les jets de pierres qui ont émaillé la visite du chef de l’État au Temple du Savoir, devenu le temps d’une après-midi le temple de l’intifada, les « jallarbistes » coupent la poire en deux. S’ils reconnaissent « la légitimité des revendications des étudiants et le droit à la manifestation », les camarades de Moussa Sarr s’opposent « à tout recours à la violence comme moyen de lutte ». Et ils condamnent « fermement la brutalité par laquelle certains étudiants ont exprimé leurs revendications devant le président de la République ».

Insistant sur le caractère de l’université qui « est un espace dédié à l’esprit », la Ld invite les « acteurs de l’espace universitaire à privilégier le dialogue, la confrontation féconde des idées au détriment de l’exercice de la violence ». Cependant, d’après le communiqué, eu égard à « la récurrence et l’ampleur des crises à l’Université de Dakar », le Secrétariat permanent de la Ligue démocratique (Ld) « exhorte le président de la République et le gouvernement à tout mettre en oeuvre pour satisfaire les revendications légitimes de la communauté universitaire ».

L'As






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image