leral.net | S'informer en temps réel

Caillassage du cortège présidentiel à l'Ucad : Les droits de l'hommistes sortent enfin de leur mustisme


Rédigé par leral.net le Mardi 4 Août 2015 à 08:22 | | 31 commentaire(s)|

Leur mutisme sur les attaques contre le Président à l’université a fait le lit de toutes les suspicions et leur réaction était guettée depuis. C’est maintenant fait, selon Le Pop qui renseigne que les droits de l’hommistes commencent à donner leur avis sur la question. La première à monter au créneau, c’est la Raddho qui condamne sans autre forme de procès. Le Secrétaire général, Aboubacry Mbodji, « dénonce et condamne avec la plus grande fermeté ces actes de vandalisme perpétrés contre la plus haute Institution de l'Etat qu'est le président de la République ». Son organisation « appelle la Justice à traiter ces actes dans la sérénité, comme ce fut le cas lors d'événements similaires, vécus successivement par les Présidents Abdou Diouf et Me Abdoulaye Wade ». Dans le même sillage, la Raddho rend « un hommage mérité à la garde rapprochée du chef de l'Etat, grâce à laquelle a pu être évité au pays un incident majeur qui aurait pu être lourd de conséquences ». Les droits de l’hommistes pensent, à en croire le journal, que « grâce à la vigilance et au sang froid de ses gardes du corps, le Président Macky Sall en est sorti indemne et a pu poursuivre sa visite ».






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image