leral.net | S'informer en temps réel

Caillassage du cortège présidentiel à l'Ucad : Un syndrome d’une zizanie au paroxysme des incartades


Rédigé par leral.net le Lundi 10 Août 2015 à 12:14 | | 12 commentaire(s)|

Grandes furent les surprises des Sénégalais en voyant s’abattre sur le cortège du Président de la République Monsieur Macky SALL, à l’Université Cheikh Anta DIOP (UCAD) une pluie barbare de pierres, syndrome d’une zizanie au paroxysme des incartades.

Un tel agissement, quels qu’en soient les auteurs, n’honorent guère notre pays qui a déjà fini d’écrire ses lettres de noblesse sur les plus grands livres des civilisations majeures.

Notre démocratie vient de subir un sévère coup, en ouvrant sur la scène internationale, les plus sombres pages de notre histoire.

Qui étaient les acteurs ? Quelles étaient leurs intentions réelles ?

Dans les épaves de leurs regrets et amertumes, je m’incline très pieusement devant toute la nation sénégalaise pour humblement présenter au chef de l’Etat les excuses de tout un peuple, plus que jamais décidé à lui accorder d’avantage de reconnaissance.

En mon humble avis, le seul vainqueur dans cette affaire est le chef de l’Etat qui malgré les risques qui étaient annoncés de part et d’autres, est parti à la rencontre des étudiants pour leur présenter les joyaux aussi utiles pour le monde universitaire, bien sûr appréciés par une très forte majorité des étudiants.

Je voudrais saluer l’altruisme et le courage stoïque du Président Macky Sall. Il a montré encore une fois de plus, que le Sénégal a un guide qui n’a pas du tout peur de la mort devant les grandes causes du peuple, l’honneur de la patrie et le triomphe des idéaux majeurs de justice, de liberté et d’équité.

Quoi de plus éloquent pour se sentir fier de voir un Président de la République, qui considère que l’université n’est pas une maison clause. Mais simplement un petit segment de la société ayant pour vocation, l’éclosion des intelligences.
Il est donc très normal que le Chef de l’Etat soit reçu à l’Université comme un citoyen qui parle aux citoyens, un artisan de la construction d’une justice sociale et d’une gouvernance participative.

Heureux alors soit le Président de la République, qui a eu l’honneur et le privilège d’avoir été le premier chef de l’Etat a être reçu à l’UCAD avec une grande foule de sympathisants, des acteurs en symbiose, des patriotes reconnaissants, et des nobles sénégalais décryptant le geste à sa vraie valeur.

C’est ce que retient l’histoire, à l’honneur d’un leader et non les barbaries d’une minorité égarée dans les mailles de manipulateurs sans œil de noblesse, sans cœur patriotique capable de sentir l’essentiel.

En ma qualité de responsable politique, je ne saurais manquer d’exprimer ma solidarité au Chef de l’Etat et demande solennellement à tous les esprits épris de justice, de condamner avec vigueur les actes odieux que nous avons vu le Vendredi 31 Juillet 2015 à l’Université.

Salihou keita
Coordonnateur APR Dakar Plateau







Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image