leral.net | S'informer en temps réel

Caillassage du cortège présidentiel, quatre étudiants écroués

Le juge du 6ème cabinet d’instruction a placé sous mandat de dépôt quatre étudiants suspectés dans l’affaire du caillassage du cortège présidentiel.


Rédigé par leral.net le Mardi 11 Août 2015 à 02:38 | | 11 commentaire(s)|

Caillassage du cortège présidentiel, quatre étudiants écroués
Le quatuor a été inculpé pour association de malfaiteurs et atteinte à la sûreté de l’État.

Parmi les inculpés il y a le secrétaire adjoint du Mouvement des élèves et étudiants libéraux (MEEL), El Hadj Diaw ainsi que Bara Ndiaye du Rewmi ainsi que l’étudiant du nom de Mamadou Ndiaye. Une fille figure parmi les inculpés. Il s’agit de la nommée Aminata Diouf.

Les quatres passent leur première nuit en prison après une semaine passée au Commissariat central de Dakar où ils étaient gardés à vue.

Les inculpés ont été arrêtés à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar après que le cortège a essuyé des jets de pierres le 31 juillet dernier.

Cependant le jeune responsable rewmiste Bara Ndiaye a été appréhendé bien après.

Son camarade libéral a été arrêté le jour des faits au commissariat central de Dakar où il s’était rendu avec Oumar Sarr et Me El Hadj Amadou Sall pour s’enquérir de la situation des étudiants arrêtés et présentés dans un premier temps comme des libéraux.

Si les proches des deux jeunes responsables politiques croient dur comme fer à l’innocence de ces derniers, la police disposerait d’éléments à charge contre eux.

Il leur est reproché d’avoir participé à des réunions dont le but était de saboter la visite du Président.

La police disposerait également de vidéos où on peut identifier au moins une vingtaine d’étudiants lanceurs de pierre.

C’est dire que la traque contre les lanceurs de pierres va se poursuivre pour appréhender d’autres suspects et ce d’autant qu’une information judiciaire est ouverte.

lignedirecte.sn






Hebergeur d'image