leral.net | S'informer en temps réel

Caisse d'avance de la mairie de Dakar, les avocats de Khalifa Sall gagnent une bataille

Les conseils du maire de Dakar peuvent pousser un ouf de soulagement. La chambre d'accusation a renvoyé le dossier jusqu'à jeudi 11 mai prochain. Une suite favorable à la requête des avocats de Khalifa Sall, qui avaient sollicité un renvoi au motif qu'ils veulent répondre aux écritures des conseils de l'Etat.


Rédigé par leral.net le Lundi 8 Mai 2017 à 14:47 | | 0 commentaire(s)|

Les avocats du maire de Dakar et de ses co-inculpés avaient introduit devant la Cour d'appel une requête en annulation de la procédure pour cause de nullités relatives au réquisitoire du parquet. Ils ont également soulevé une exception d'inconstitutionnalité liée au statut des Inspecteurs généraux d'Etat, plus particulièrement au rapport de l'IGE ayant conduit leurs clients en prison depuis le 7 mars dernier.

Les juges de la chambre d'accusation devaient statuer sur cette requête mais les avocats des inculpés ont demandé que l'audience soit renvoyée. Selon des sources, les conseils de l'Etat ont tenté de s'opposer à ce renvoi mais sans succès. L'un d'entre eux, Me Boubacar Cissé se dit surpris par cette demande et parle de "dilatoire" de la part de ses confrères. De l'avis de ce conseil membre du pool d'avocats de l'Etat, "la défense sait que les carottes sont cuites pour ses clients. C'est pourquoi, elle initie des procédures qui n'ont aucune chance de prospérer". Le mieux selon lui, c'est de laisser l'instruction suivre son cours pour que le procès puisse se tenir.

Si celui-ci devait se tenir, Khalifa Sall et ses collaborateurs devront répondre des chefs d'accusation d'association de malfaiteurs, de détournement de deniers publics portant sur 1,8 milliard de francs CFA, d'escroquerie sur des deniers publics, blanchiment, faux et usage de faux.

L'édile socialiste et ses co-inculpés sont poursuivis dans le cadre de la gestion de la caisse d'avance de la mairie de Dakar.

source: direct info