leral.net | S'informer en temps réel

Camarades rewmistes, n’est-il pas temps de quitter le navire ? (Daouda BA)

Pour faire partir Wade vaille que vaille, le peuple sénégalais était prêt à gober toute promesse, qu’elle fût réaliste ou utopique, électoraliste ou logique. Il voulait un blog solide, conscient des maux qui ont entrainé notre pays à l’agonie, porteur d’espoir d’une nouvelle ère. Ainsi naquît à la veille du 25 Mars 2012 la coalition Benno Bokk YAAKAAR. Cette union politique, hétérogène en obédience idéologique, avait le concours des acteurs politiques, de la société civile, des mouvements de jeunesse…en résumé, des sénégalais dans leur majorité. Mais comme disait Mamadou DIA « la politique ne porte pas de grossesse mais un beau jour elle accouche ». Cet espoir qui a guidé le peuple à élire Macky pour faire partir Wade n’est-il pas devenu un « mort né » accouché par la politique de Macky, donc par celle de Benno Bok YAAKAAR ? L’on n’aurait pas tort de dire tout haut que la nomination des gouvernants par népotisme, par amitié et non par compétences, la velléité de réduire le mandat présidentiel à5ans sans projet de loi constitutionnel, la pléthore de ministres, la cherté démesurée de la vie, le ralentissement des initiatives contre les inondations et les coupures d’électricité relèvent plutôt de la continuité que de cette rupture tant espérée par les sénégalais.


Rédigé par leral.net le Jeudi 1 Novembre 2012 à 20:03 | | 10 commentaire(s)|

Camarades rewmistes, n’est-il pas temps de quitter le navire ? (Daouda BA)
Le parti Rewmi doit-il demeurer dans cette coalition et être ainsi de plus en plus comptable de ce bilan calamiteux qui se profile à l’horizon ? Rappelons qu’Idrissa SECK, en tant que premier ministre, en rapport avec sa déclaration de politique générale (qui était d’ailleurs interrompue parce que répondant à une question, il ne voulait pas confirmer un délai fallacieux de Wade sur ses grands projets) a réalisé les meilleurs taux de croissance et les plus bas taux d’inflation entre 2000 et 2012, doté 1400 villages, chacun d’un forage, d’une route, d’un dispensaire, d’une école et d’un marché. Il a également réduit de moitié la dette du Sénégal en deux ans, permis au Sénégal d’atteindre le point d’achèvement pour l’aide américaine au développement, modernisé toute une région de par ses pertinentes grappes de convergence, la liste n’est pas exhaustive. Il a subi la vindicte populaire après avoir répondu sur demande d’hommes religieux et pour l’intérêt de la nation à l’appel du chef de la famille libérale à laquelle il a toujours appartenu malgré les tentatives récurrentes d’attenter à sa vie. Le peuple ayant le dernier mot en démocratie, a eu raison sur lui par incompréhension quitte à plébisciter un adepte du « wadisme sans Wade » Idrissa SECK, à chaque fois qu’il s’agissait d’exprimer ses points de vue sur la situation du pays, a toujours tranché sans ambages en faveur des priorités du peuple y compris quant il fallait combattre la dévolution monarchique du pouvoir et apporter son soutien à celui qui incarnait « l’espoir du peuple ». C’est notamment pour parer à la violation de la constitution qu’aux dernières élections présidentielles, il a préféré, plutôt que de battre campagne, se tenir debout à l’endroit qu’il fallait pour préserver l’indépendance et la liberté des sénégalais, bien qu’ayant un programme de loin plus probant que le « yonou yakhouté ». Pourquoi donc devrait-il taire les tares de l’actuel président de la république dans la gestion des affaires de la nation ? Il est certes incongru d’appartenir à une coalition et de critiquer publiquement le chef de ladite coalition mais il n’est pas interdit de rappeler les attentes du peuple. Idrissa SECK a été compris et absout par beaucoup de sénégalais depuis qu’il a recalé les membres de BOK GUIS GUIS qui entendaient faire de lui le leader de leur coalition lors des dernières législatives ; il est ainsi l’opposant naturel de l’actuel régime.
Camarades rewmistes, le navire que pilote Marième FAYE, Macky SALL j’allais dire est en train de tanguer et de mener droit dans les ténèbres, quittons le afin de mieux nous préparer à instaurer le vrai changement en 2017 !
Daouda BA
Rewmi- Reims (France)




1.Posté par néttali le 01/11/2012 20:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tous nos espoirs reposent désormais sur ton leader Idrissa Seck

2.Posté par pape sow le 01/11/2012 22:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

en 2007 lors lelection presidentiel Idy avé 1 systeme pour ,son campagne cé sa qui nous manque Camarades rewmistesde croire yalla bakh na inchalah MERCI.........................................

3.Posté par Doudou Ba le 02/11/2012 00:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Non !!!
Daouda il ne faut pas se laisser entrainer par la desinformation.Nulle part,dans ses declarations,Idy n'a aucunement critique le gouvernement,il a plutot defendu,Macky,en disant a ses pourfendeurs que 6 mois c'est insufisant pour evaluer une action gouvernementale. Maintenant,il y'a des mal-intentionnes,qui , en lieu et place de la liberte d'informer jouent plutot de la FUMUSTERIE et il faut refuser de faire leurs jeux.IL N"Y A AUCUN NUAGE ENTRE IDY ET MACKY.

4.Posté par Sakhewar le 02/11/2012 01:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Daouda, ton texte est clair et limpide. J'ai confiance en REWMI car je sais qu'il sera difficile de trouver un des soit-disant cadres de l'APR capable de produire un texte pareil. Macky n'est entouré que de nullards. je le plains beaucoup.

5.Posté par faye magueye le 02/11/2012 02:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Remaniement : Macky conduit bien, peuple soit un bon passager !
Lorsque les politiciens de la pure race
Savouraient la belle vie des chics palaces,
Entourés d’imposteurs qui bernent amadouent
Pour décrocher un poste ou soutirer de sous ;
Concoctaient des stratagèmes pour abuser la confiance
Du peuple toujours charmé par les promesses mirages ;
Le président Macky sillonnait les artères de petits villages.
Ses poignets de mains chaudes énergiques données
Aux pauvres des régions et localités les plus éloignées
Faisaient l’espoir d’une autre forme de gouvernance.
Lorsque les losers encombraient la place de l’indépendance
Pour faire de la révolte une nouvelle politique de roublardise
Afin de pouvoir lancer leur dernier filet de pêche,
Se faire brutaliser, se faire victime ; susciter pitié
Et capter quelques poissons au choix indécisif,
Macky avait dégagé un plan plus offensif
Conte la volonté du pape du sopi de mourir au trône.
Il s’agissait d’accoupler contestations et campagne.
Il avait osé braver les critiques de ces Co-opposants.
A la main un programme de campagne convainquant
Macky était allé révéler au public son projet de développement.
Car disait-il même si Wade avait était écarté aux échéances
Il fallait que les autres candidats présentent quelque chose.
Un programme de changement et de prospérité faisable.
Ce que *les croyant plus rusés* disaient à huis-clos
Sous une intention cachée derrière un non-dit complot,
Le président le disait ouvertement en public.
Il avait clairement confirmé sa position politique.
Macky ne comptait pas uniquement d’un Benno contestateur
Et d’un jeu en cache-cache pour accéder au pouvoir.
Il avait la ferme volonté de par son superbe profile
Gagner la confiance du peuple et diriger le Sénégal.

Apres sa victoire écrasante aux votes,
Le peuple jubilait, surtout ses fideles potes.
Le discours du président tenu lors de l’investiture
Qui montre par elle-même une volonté ferme de rupture
D’une démarcation de la propagande inutile et du gaspillage
Avait brisé tout penchant d’abus de pouvoir, par quiconque.
Macky ne protège pas les détourneurs des deniers publics
Il l’a éclairci lors de son discours de l’avènement de l’indépendance
N’a-t-il pas la volonté de promouvoir la bonne gouvernance ?

Lors de l’investiture mémorable de son prédécesseur
Un stade rempli de gens payés était venu célébrer
Le glissement de l’Etat dans les griffes de faucons
Qui l’ont démoli et lui ont fait porté une autre peau.
Tous les moyens nécessaires étaient déployés,
On jubilait chantait le nom du pape, festoyait.
Quant à Macky attentif aux doléances préélectorales du peuple
Recadre son investiture dans le cercle de l’essentiel.
Il opère une forme de gouvernance plus sobre
Et intime une gestion indemne de zone sombre.
Même si s’est imposée la nomination injustifiée
Des ministres délégués ainsi que celle des conseillés,
Macky a essayé de se conformer à sa promesse politique,
Diminuer le nombre de ministres de la république.
Diriger un pays n’est pas une piètre affaire.
En gouvernance volonté et réalité du terrain diffèrent.
Si c’est dans le souci de mieux servir le peuple
Une trentaine de ministres est compréhensible.

Le remaniement d’hier a réconforté notre choix.
Macky a toujours le profile de surchoix.
Il a choisi la patrie
Au détriment de son parti.
Le technocrate contre le politique.
Quelle décision courageuse et patriotique.
Quand l’économie stagne et l’investissement se raréfie
Le président a osé démettre ABC et placer Mankeur Ndiaye
Avide de servir la patrie il méprise la prochaine élection.
Macky s’est sacrifié politiquement pour la nation
Et toi peuple quelle est ta contribution ?
Quelle est ta partition de la construction du Sénégal ?
Travaillons tous et Soutenons président Sall.
Pas parce qu’il est secrétaire général de L’APR
Mais parce qu’il travaille et porte notre espoir.

Faye Magueye Changchun 30 oct. 2012







6.Posté par baol baol le 02/11/2012 07:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

non daouda je suis rewmiste et je respecte ton analyse mais je crois que nous devons soutenir macky pour qu'il reussisse sa mission . il n'est pas dit que l'echec de macky tournera a la faveur de rewmi . prions tous pour que macky reussisse afin que le peuple soit soulage .

7.Posté par faye magueye le 02/11/2012 07:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

merci baol baol. On a besoin des gens comme toi, cèst une autre forme de politique. il ne sàgit plus de profiter de lìncompetence des autres pour se propulser mais de montrer plus savoir faire et bien diriger.
comme tu làs bien dit macky a besoin du soutien du peuple, sa reussite est pour le peuple.
moi je suis apolitique ,mais jài lance plus haut un message de soutien a macky.
c sur k les opposants ne vont etre totalement dàccord par rapport a mon approche mais au moins la volonte constructive du president k jai evoque fait lùnanimite.
un autre baol baol de mbacke

8.Posté par Thiombane le 02/11/2012 07:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bof ce mec n'a absolument rien compris.Croyant que l'echec de Macky va être tout bénef pour Idy c'est se fourrer les doigts dans l'oeil.Man, ressaisis toi et sache que votre Idy est vomi par le peuple, on n' a plus besoin de lui, il n'a qu'à faire autre autre chose, si d'ailleurs il en a les compétences pour, puisqu'il ne sait rien faire dans sa vie à part voler et mentir,.Le conseil que vous devriez donnez à votre mentor Idy, c'est de quitter la scéne politique, il ne nous manquera point.

9.Posté par bilidio le 02/11/2012 08:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Thiombane, je pense que tu es minoritaire. Moi je fais confiance à IDY car il fera le choix judicieux pour l'intérêt supérieur de la nation.
Je pense que en tant que leader il a son opinion à dire n'en déplait aux uns et aux autres sur tout quand c'est les journalistes qui l'interpellent car il faut noter qu'il n'a pas organisé une conf de presse.
Il suffitt de se renseigner sur leurs cursus académiques et politiques pour savoir que IDY est de loin supérieur à Macky. Il faut comparer ce qui comparable.
C'est pas parce que Macky a gravis les échelons rapidement pour considérer qu'il est intelligent, NON.
Idy l'a pris quand il a voulu promouvoir des jeunes cadre PDS après 200à pour le nommer Dir PETROSEN, ministre Industrie, ministre intérieur (fameux diner à 4 chez Dape Diop).
Wade l'a pris pour combattre IDY et pour le mettre sous l'autorité de Karim
Wade l'a envoyé à l'assemblée pour l'écarter pour mettre Karim en avant.

Où l’intelligence de Macky dans tout ça ?

Par ailleurs j'espère qu'il réussisse car il y va de notre yokouté !!!

10.Posté par C.B.D. le 02/11/2012 20:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En Politique , les erreurs se payent cache .Idy a joué et perdu , perdu par son '' Intelligence''face à la ''ruse''...,dans le choix de ses proches qui n'ont pu ni su faire face et appliquer la stratégie adéquate pour une réplique appropiée .Aussi, face à l'inconstance dans les démarches;Idy a navigué dans les ténèbres et avec lui des ''inconditionnels''...Quitter un navire entrain de tanguer et qui mene droit dans les tébébres est plutôt aventurié et risqué...Et LUI qui disait qu'il va l'accompagner...

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image