leral.net | S'informer en temps réel

Cambriolage en série chez le Khalife des mourides : Une infiltration qui remet en cause sa sécurité

Le Khalife général des mourides est-il en sécurité ? C'est la question que se posent plusieurs spécialistes ayant eu connaissance des détails de l'histoire des rocambolesques vols en série qui ont secoué la résidence de Serigne Sidy Mokhtar Mbacké.


Rédigé par leral.net le Lundi 8 Août 2016 à 10:11 | | 3 commentaire(s)|

Lors du procès de Cheikh Bakhoum et de son complice Cheikh Loum, accusés d'être au cœur d'une série de cambriolages dans la résidence du Khalife général des mourides, le Procureur Baye Thiam a indiqué que l'enjeu principal était la sécurité de Serigne Sidy Mokhtar Mbacké.

Libération, dans sa livraison du jour, indique que le principal suspect autour de cette affaire, qui se nomme Cheikh Bakhoum, a tout juste 19 ans. Et pour parvenir à ses fins, il s'était approché du chambellan du Khalife qui gardait les clés de la Résidence. Au fil des semaines, le mis en cause a pu obtenir sa confiance puisqu'il arrivait qu'il fasse même les draps dans la chambre du Khalife.

Profitant d'un moment d'inattention, Cheikh Bakhoum a fait un double des clefs avant de les remettre à leur place. Il pouvait ainsi se servir quand il le voulait. Et, selon les infos du journal, c'est à ce stade qu’apparaît son complice, Cheikh Loum, qui était chargé de blanchir les fonds dérobés à travers l'ouverture de plusieurs magasins dont des quincailleries mais aussi dans l'achat de véhicules pour transport en commun. Ce dernier pouvait continuer de se servir sans être démasqué au vu des montants qui se trouvaient dans la pièce. Mais, à en croire le journal, c'est par malchance qu'il est tombé nez à nez sur le chambellan du Khalife en sortant avec une forte somme d'argent entre les mains. "Il a tenté l'épreuve de la force avant d'être maîtrisé. Imaginez, à la place du chambellan, s'il était tombé sur le Khalife ?", s'interroge une source du journal qui, pour conclure, laisse entendre qu'"il se pose une vraie question de sécurité".






Hebergeur d'image