Leral.net | S'informer en temps réel

Cameroun : Sonara, 6 milliards de f CFA de manque à gagner

Rédigé par ( La rédaction ) le 16 Avril 2015 à 15:06 | Lu 284 fois

La Société nationale de raffinage (Sonara), la seule raffinerie du Cameroun, est dans une zone de turbulence. L'audit des comptes a révélé un trou de 6 milliards de francs CFA à la fin du premier semestre 2015. Derrière cette descente aux enfers, les récurrents obstacles liés à la congestion du Port de Douala qui plombent la fluidité de la distribution des produits pétroliers.


Trou de serrure à la Sonara. Les dégâts financiers sont gigantesques. Plus de 6 milliards de f CFA de pertes enregistrées fin mars 2015. C'est le ministre de l’Eau et de l’energie, Basile Atangana Kouna, qui l'a révélé au cours d'une réunion du Comité de pilotage et de suivi du projet de construction d’un pipeline long (oléoduc) de 355 km dont les investissements devront mobiliser la bagatelle de 218 milliards de f CFA. Au Cameroun, où la Sonara est l'unique raffinerie que compte le pays, le problème majeur demeure la congestion de l'infrastructure portuaire de Douala. L'Etat s'attèle à la réalisation d'un ambitieux projet d'oléoduc d'un coût d'investissement estimé à 218 milliards de f CFA, dont le premier tronçon long de 110 km permettra la jonction entre la ville pétrolière de Limbé dans le Sud-ouest et Douala, la capitale économique.

Le deuxième tronçon s’étendra sur 70 km entre Douala et Edéa, le 3ème, long de 175 km, va rallier Yaoundé, la capitale du pays, à partir d’Edéa.

Ce pipeline de 355 km aura une double vocation qui consiste à ne plus dépendre des aléas liés à la congestion de l'infrastructure et gagner du temps et du gain en termes de trafic et des coûts du transport des produits pétroliers et dérivés. La construction de cet oléoduc devra permettre à la Sonara d'engranger d'énormes profits et jouer pleinement son rôle dans la chaîne d'approvisionnement et de distribution des produits pétroliers au Cameroun.

lesafriques