leral.net | S'informer en temps réel

Campagne arachidière et revente des récoltes aux Chinois: Les craintes d’Ibrahima Badiane

Si l’on n’y prend garde, l’hivernage prochain risque d’être des plus catastrophiques du fait des agissements de certains opérateurs. L’alerte est donnée par le président de la Fédération des associations paysannes du bassin arachidier.


Rédigé par leral.net le Jeudi 3 Décembre 2015 à 10:37 | | 1 commentaire(s)|

Campagne arachidière et revente des récoltes aux Chinois: Les craintes d’Ibrahima Badiane
La campagne arachidière 2015/2016 bat son plein. Les paysans vont certainement se frotter les mains eu égard aux bonnes récoltes de cette année (plus d’un million de tonnes) et du prix du kilogramme fixé par l’Etat du Sénégal. Mais si l’Etat du Sénégal ne tape pas du poing sur la table, il risque d’exposer les paysans à une pénurie de semences d’arachides lors du prochain hivernage. Et pour cause, les opérateurs économiques désignés pour acheter les récoltes sont en train de tout céder aux “Chinois”. La révélation est faite par Ibrahima Badiane.

Président de la Fédération des associations paysannes du bassin arachidier, il a appelé le gouvernement à prendre toutes sa responsabilité pour que les paysans ne soient pas confrontés à un “problème de semences d’arachide” l’année prochaine. Pour lui, l’arachide collectée par les opérateurs devaient être revendue aux huiliers et non aux “Chinois” car, explique-t-il, c’est la “Suneor” ou “Copeol” qui sont les seuls à même de fournir des semences aux paysans. “Si l’Etat laisse faire, les agriculteurs n’auront une seule graine d’arachide à semer l’hivernage prochain”, prévient-il dans un entretien avec RFM.

Aussi a-t-il fustigé le démarrage timide de la campagne arachidiere. Selon Ibrahima Badiane, beaucoup de points de collecte ne sont pas encore effectifs.

Buzz.sn






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image