Campagne de contre-saison dans le Delta : Vive polémique autour des rendements des productions rizicoles

La baisse des rendements des productions rizicoles de contre-saison est au centre d’une vive polémique.


Rédigé par leral.net le Samedi 2 Septembre 2017 à 11:39 | | 0 commentaire(s)|

Dans toutes les zones de production du Diamel et du Boulol, les riziculteurs dénoncent la qualité des semences et des engrais, à l’origine selon eux, de la chute de leurs revenus.

Mais ces allégations ont été balayées par la SAED, principal responsable de l’encadrement technique dans le Delta, qui les trouve « infondées ».

« En réalité, il y a, effectivement, deux casiers qui été incriminés. En son temps, le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural avait désigné un comité, qui était coordonné par le Directeur général de la SAED ; après concertation et échanges avec les personnes concernées par cette problématique, il était avéré que les semences ne pouvaient pas être incriminées pour la bonne et simple raison qu’un test de germination a été fait en bonne et due forme », a expliqué Marie Faye, chef de la délégation de Matam.

Il souligne que « sur le mélange variétal aussi, rien ne peut être lui être reproché parce que les semences ont fait l’objet « d’analyse au niveau des laboratoires de recherche… »

« En faisant le parallélisme des formes, il est avéré qu’on ne peut pas incriminer la qualité des graines d’autant plus ce n’est uniquement qu’au niveau des deux casiers que le problème se posait, alors que partout où le même engrais a été donné, le résultat a été probant. En définitive on ne peut incriminer ni la qualité des semences ni la qualité des engrais », a détaillé, sur Rfm, M. Faye

Il faut rappeler que lors de leur dernière manifestation de protestation dans les rues de Boki Djawé, les riziculteurs dénonçaient le fait que la Direction de l’Agriculture leur ait « imposé » des semences de « mauvaise qualité ».


La rédaction de Leral.net