leral.net | S'informer en temps réel

Campagne référendaire : Diamalaye promet 200% à Mansour Sy


Rédigé par leral.net le Vendredi 18 Mars 2016 à 13:09 | | 8 commentaire(s)|

Campagne référendaire : Diamalaye promet 200% à Mansour Sy
Le ministre de la Fonction publique, du Travail et des Relations avec les institutions a organisé un meeting, hier, à Diamalaye, son fief, pour expliquer ses voisins et militants les tenants et les aboutissants du projet de réforme que le Président Macky Sall va soumettre au peuple sénégalais le 20 mars prochain. Mansour Sy, pour convaincre cet électorat à voter massivement Oui, a fait un cours magistral des 15 points du référendum devant une foule immense venue répondre à son invitation. Pour le ministre, dire qu'il n'y a pas eu de concertations entre le chef de l'Etat, les différents partis politiques et la société civile est un faux débat. "Le Président Macky Sall, dès mars 2013, a mis en place la Commission nationale de réformes des institutions (Cnri) qui regroupait les formations politiques et les assisards. Ils ont travaillé pendant plus d'une année pour trouver un consensus autour du projet de réforme des institutions. Une telle concertation sur des réformes n'a jamais existé au Sénégal", a déclaré Mansou Sy. Aussi, s'interroge-t-il : « Où étaient, alors, ceux qui soutiennent qu’il n’y avait pas de concertations ? Je réaffirme ici, que tous ceux qui appellent à voter non, n’expliquent nulle part pourquoi ils sont contre. Alors ces gens, je leur dis de prendre leur mal en patience et d’attendre jusqu’en 2019".

Pour le militant du Parti pour l'indépendance et du travail (Pit), ceux qui appelle à voter Non n'ont aucune motivation. Leur seul problème, c'est qu'ils ont du mal à digérer les réalisations du Présidents Macky Sall dans les citées religieuses et dans l'étendue du territoire national. Car chacun des 15 points de ce projet de réforme soumis au vote référendaire entend renforcer la démocratie au Sénégal et l’Etat de droit.

A noter que ce meeting a vu la présence de son camarade de parti, Pr Maguette Thaim, de l’ex-Premier ministre Aminata Touré, des députés Ndèye Lucie Cissé et Zator Mbaye mais également une forte mobilisation du mouvement des élèves et étudiants, du mouvement des femmes, qui ont promis une victoire de 200% du Oui au soir du 20 mars.

Saly Sagne
(Stagiaire)






Hebergeur d'image