leral.net | S'informer en temps réel

Can 2012 : Good bye le Sénégal ?

Condamné à la victoire, rien qu’à la victoire, les «Lions» du Sénégal n’ont d’autre choix que de battre cet après-midi la Guinée Equatoriale. C’est déjà une énorme pression sur les épaules de «Lions» qui découvrent pour la grande majorité la Coupe d’Afrique des Nations. Pour avoir brûlé un joker d’entrée contre la surprenante Zambie, les poulains d’Amara Traoré doivent sortir aujourd’hui le grand jeu. Ou dire bye bye à la Can ? Personne n’ose encore imaginer pareille catastrophe. Présentée comme l’un des favoris à cette grande messe continentale, la sélection nationale doit honorer son rang qui se trouve entre les grands cadors du continent que sont la Côte d’Ivoire, le Ghana ou la Tunisie. Se faire éliminer dés ce soir équivaudrait à s’engager dans une sempiternelle reconstruction. Gagner aussi contre la Guinée Equatoriale ne suffira pas masquer les errances d’une sélection à qui tous les observateurs promettent le meilleur.


Rédigé par leral.net le Mercredi 25 Janvier 2012 à 16:59 | | 7 commentaire(s)|

Can 2012 : Good bye le Sénégal ?
Le Sénégal s’est-il vu trop beau ? Amara Traoré, le sélectionneur des «Lions», est un adepte des missions commandos et n’a jamais rechigné à mettre la barre très haut. La première défaite de la bande à Mamadou Niang porte l’entière responsabilité du tâtonnement tactique d’Amara Traoré. A ce stade de la compétition, comment comprendre que le Sénégal ne possède pas un projet de jeu clair. Qu’espérer d’un milieu de terrain composé de Guirane Ndaw, Mohamed Diamé et Remi Gomis ? Trois milieux récupérateurs purs et durs dénués de tout esprit de créativité. On ne refera pas ici le débat sur le choix de la liste des 23 «Lions» présents à Bata. L’heure est plutôt à ce match déjà crucial contre la Guinée Equatoriale, pays hôte de cette compétition en compagnie du Gabon. Les «Lions» du Sénégal auront ce soir deux adversaires : la Guinée Equatoriale et l’arbitrage «maison». Il leur faudra être très fort mentalement et techniquement pour sortir de ce guêpier. Les 11 titulaires d’Amara auront-ils la carapace nécessaire pour faire face ? L’Afrique a ses réalités qui dépassent le simple cadre du professionnalisme. Ne gagne pas une Can qui veut. Amara Traoré le sait bien. Cet après-midi, il sera obligé de revoir sa composition d’équipe initiale. De sources sûres, il va revenir à son 4-4-2 pour donner de la profondeur, de la verticalité et de la largeur à son équipe. Avec l’option de placer deux milieux récupérateurs au milieu pour densifier le secteur. Toutes choses qui ont manqué à la sélection lors du premier match contre les Zambiens. Ce soir, il faudra vaincre ou disparaître. En soi, ce ne serait pas une catastrophe puisque l’équipe nationale a tout habitué à ses supporters. Mais, cela ferait désordre pour une équipe qui s’est bâtie sur les ruines des échecs de la bande à El Hadji Diouf. Le peuple ne comprendrait pas. Amara non plus. Qui a obtenu les coudées franches pour conduire sa sélection à sa guise. On gagne ou on gagne : l’équation du Sénégal est simple.

xamle.net



1.Posté par beuss le 25/01/2012 17:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Zambie-Libye 1-1 pour le moment
Mais la pelouse (gorgée d'eau) que je vois, est indigne de la Guinée Equatoriale.
Je ne pense pas que nos professionnels soient en mesure de produire du
jeu sur une telle pelouse d'autant plus que le match Zambie-Libye, l'aura transformé en
champ de patates. Vu la forte pluie et l'état de la pelouse, je crains le pire ce soir
pour le Sénégal

2.Posté par beuss le 25/01/2012 19:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

2-2 score final
La Libye est une excellente équipe !
On dirait des Egyptiens par moment, même une victoire sur
les Equato ne nous assure pas une qualif au second tour. Ces
Libyens sont incroyablement héroïques !

3.Posté par Patisco le 25/01/2012 20:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Face a un adversaire qui construit patiemment son jeu, comme peut le faire une équipe de Serie A, vous pouvez répliquer en jouant au contraire sur un rythme plus élevé. Un niveau de pressing élevé peut etre l'arme fatale dans ces cas la, en privant le porteur du ballon de solution de passes. Tout est question de registre: il faut forcer l'adversaire a jouer un jeu qui n'est pas le sien. De la meme facon, ralentir le jeu et priver de ballon une équipe qui aime jouer a une touche de balle est le meilleur moyen de lui faire perdre ses repères.

wade dolignou yow lagnou gueum ya niou doy thia kaw thia kanam rek

4.Posté par Mbour le 25/01/2012 20:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce n'est pas systématique, mais parfois, le rapport du scout indique la façon dont les attaquants sont servis: dans les pieds, ou au contraire par les airs. La encore, l'idée sera de couper du jeu l'attaquant adverse en le privant de ballon. Le premier travail est d'identifier d'ou viennent les passes et de durcir le marquage en fonction, sur le joueur-source. Le plus souvent, on passera en marquage individuel, tacles durs, en y associant un joueur physique qui ne laissera pas une seconde de répit au joueur cible.

vive wade et ses alliés 75% au premier tour

5.Posté par Ndiaganiao le 25/01/2012 20:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la manoeuvre implique de couvrir impérativement les espaces laissés ouverts par le joueur qui marquera en individuel (faire redescendre un autre milieu de terrain est une bonne solution). Face a un joueur humain, j'ai l'habitude dans cette situation (lorsqu'on m'oppose un marquage indiv) de mettre une flèche latérale au joueur marqué pour sortir son vis a vis de sa zone d'action habituelle. Donc méfiance!

Mbeugue Beuré Bagne Baré , vive wade et ses alliés 75% au premier tour


6.Posté par 2pac le 25/01/2012 22:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le problème du Sénégal c'est Wade ...
Et dans tous les domaines ...

Vous nous dites qu'au Sénégal ayy borom xam xam gno fi teudeu, en guinée ce sont des soulards mais sérieux ... suivez mon regard ... fennn rekkkk

7.Posté par BEAUZACK DE MALA DE MADAGASCAR le 25/01/2012 23:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Lors des matchs pour la qualification, GUINEE EQUATO a battu Madagascar 2 à 0 à l'aller match joué à Guiné Equato ,tandis qu'au match retour Madagascar a battu Guinée Equato 2 à1 à Antananarivo.
Après la qualification à la CAN 2012 - GUINE EQUATO ayant battu LA LYBIE -LE SENEGAL et pourquoi pas LA ZAMBIE nous exprime à la fois une ascension surprenante et une révélation d'autre pays africains pour les futurs professionnels .Le premier but guinée équation devant le Sénégal démontre bien le savoir faire sur la combinaison du talent avec la technique. Ce qui était très remarquable, les 11 guinées équato jouant sur le terrain devant leur spectateurs n'ont pas eu de trac..Ce qui est rare pour des joueurs qui n'ont pas encore beaucoup participé à ce genre de tournoi. Allez y continuer...... Un très bon exemple et une bonne leçon pour les autres pays qui n'ont pas encore participé à la CAN. A chacun de préparer la CAN 2013

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image