leral.net | S'informer en temps réel

Can 2015 : Laminés par le Ghana, les Equato-Guinéens gâchent la fête et mettent le feu à Malabo


Rédigé par leral.net le Vendredi 6 Février 2015 à 09:09 | | 0 commentaire(s)|

Can 2015 : Laminés par le Ghana, les Equato-Guinéens gâchent la fête et mettent le feu à Malabo
La Can 2015 s’est très mal terminée par la Guinée Equatoriale et son équipe, hier, au stade de Malabo, où le « Nzalang Nacional » a été sévèrement corrigé par le Ghana (3-0), en demi-finale. Leur équipe menée par 2 à 0 à la pause, les supporters équato-guinéens ont arrosé les abords du terrain de projectiles, principalement des bouteilles de boisson. Mais ce n’était là que le prélude au déluge qui allait suivre. Car à cinq minutes de la fin de la rencontre, les supporters ont encore remis ça. La charge était si violente que le match a été interrompu pendant près de 30 minutes. Il a fallu que la police évacue les supporters ghanéens sous forte escorte et vide les tribunes à coup de grenades lacrymogènes pour que le match puisse reprendre.

Mais, une fois dehors, la foule des inconditionnels du « Nzalang » a fait preuve d’une violence inouïe en mettant le feu à la ville de Malabo. Des émeutes ont, en effet, éclaté dans les rues et, dans leur furie, les supporters ont tout cassé. Voitures, magasins, édifices, tout a été cassé ou saccagé. C’était tout simplement indescriptible et il a fallu plusieurs heures à la police, aidée par des militaires, pour rétablir l’ordre, tard dans la soirée. Et pour ça, il lui a même fallu tirer en l’air. Après les émeutes, c’était le calme plat, avec une ville sens dessus dessous, et des rues désertes occupées par les patrouilles massives de la police et des militaires.

Le Populaire






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image