leral.net | S'informer en temps réel

Can 2015 : Les clubs ne veulent pas lâcher leurs poulains, Giresse sous pression

On ne sait pas si on devait se réjouir ou s'offusquer de l'attitude des entraîneurs des clubs européens qui ne veulent pas que nos Lions regagnent la tanière pour la Can 2015 (Ndlr : indicateur du talent des Lions en club). Alain Giresse, qui faisait face à la presse hier, a révélé subir la pression des coachs des clubs.


Rédigé par leral.net le Mardi 6 Janvier 2015 à 09:46 | | 0 commentaire(s)|

Can 2015 : Les clubs ne veulent pas lâcher leurs poulains, Giresse sous pression
"Si vous saviez le nombre d'appels que je reçois. J'ai passé par exemple 45 minutes au téléphone avec un entraîneur anglais qui m'a même demandé de trouver un arrangement à l'amiable", a révélé Giresse. Et l'entraîneur des Lions de regretter : "C'est quelque chose de pénible vu qu'ils, les coachs) utilisent tous les moyens possibles pour retenir leurs joueurs. Mais, à chaque fois, je leur dis : 'Désolé, je fais mon travail". Dernièrement, c'est Mark Hugues, le manager de Mame Biram Diouf, Stoke City, qui s'était distingué en souhaitant que le Sénégal soit vite sorti pour qu'il puisse récupérer son joueur.

Par ailleurs, interpellé sur les pratiques mystiques, Alain Giresse dit en avoir connaissance, mais les relèguent dans le cadre de la superstition. "En Europe, on considère cela comme de la superstition. J'ai été confronté à cela en Afrique. On m'a dit qu'il fallait sacrifier ceci ou cela. Au Gabon, on m'a dit qu'il fallait jouer en vert alors qu'ils portaient initialement des maillots de couleur jaune. Au final, on a gagné 3-2", témoigne-t-il.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image