Leral.net | S'informer en temps réel



Canada : Un Sénégalais profite d'une absolution

Rédigé par leral .net le 11 Juin 2010 à 16:39 | Lu 2471 fois

(CHICOUTIMI) Un étudiant en administration de l'UQAC d'origine sénégalaise devra apprendre à contrôler ses réactions s'il souhaite concrétiser son désir de devenir résident permanent. La suggestion lui a été faite par la juge Johanne de Roy de la Cour du Québec qui a accepté sa demande d'absolution pour une affaire de voies de fait survenue au bar Le Bistro, situé à proximité de l'université. Elle a déclaré qu'un candidat n'a pas beaucoup de marge de manoeuvre à ce chapitre s'il veut devenir résident permanent.


Canada : Un Sénégalais profite d'une absolution
Alioune Paye devra aussi faire un don de 100 $ au Comité d'aide aux victimes d'acte criminel.

L'an dernier, alors qu'il était au bar en compagnie d'un groupe d'amis, il avait empoigné un client et l'avait sorti après un échange de paroles et un coup d'épaule.




Au début de son procès, Paye niait toute responsabilité à des accusations de voies de fait avec lésions et de menaces à l'endroit de deux clients. Il a allégué des propos à caractère raciste de la part d'un client pour justifier son comportement violent. Le client et son ami ont nié tout propos de ce genre. Les deux parties étaient d'accord pour dire qu'en début de soirée, un accrochage d'épaules avait mis la table pour une augmentation de tension.

Pendant le procès, Me Karen Inkel de l'Aide juridique, a réalisé que ses propres témoins confirmaient un geste violent en prévenance de l'accusé. Du côté de la Couronne, les deux témoins étaient imprécis sur les menaces et la gravité des ecchymoses causées par l'accusé.

Les avocats ont convenu de discuter en l'absence de la juge et sont parvenues à une entente pour un plaidoyer de culpabilité sur une accusation réduite qui ouvrait la porte à une absolution, absolument nécessaire pour présenter une demande de résident canadien.

La juge a accepté la suggestion et a rappelé à l'étudiant qu'il ne pouvait réagir de la sorte à chaque fois qu'il serait insulté.

Slemelin@lequotidien.com http://www.cyberpresse.ca/