leral.net | S'informer en temps réel

Cancer : Awa Marie Coll Seck insiste sur la prévention


Rédigé par leral.net le Vendredi 28 Octobre 2016 à 20:49 | | 0 commentaire(s)|

Selon Awa Marie Coll Seck, plus de 50% de ces cancers ont des causes évitables par des mesures de prévention simples basées sur une bonne sensibilisation et une détection précoce des lésions précancéreuses.
Selon Awa Marie Coll Seck, plus de 50% de ces cancers ont des causes évitables par des mesures de prévention simples basées sur une bonne sensibilisation et une détection précoce des lésions précancéreuses.
La prévention est le moyen le plus sûr de réduire l’impact des maladies non transmissible dont le cancer en mettant l’accent sur le contrôle global des facteurs de risque, a souligné vendredi le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Awa Marie Coll Seck.
 
‘’Plus de 50% de ces cancers ont des causes évitables par des mesures de prévention simples basées sur une bonne sensibilisation et une détection précoce des lésions précancéreuses’’, a-t-elle confié en présidant une rencontre sur la lutte contre le cancer à travers le Centre national d’oncologie (CNO).
 
Le Sénégal et la Corée ont échangé vendredi sur la lutte contre le cancer à travers le Centre national d’oncologie (CNO). Les deux pays se sont engagés dans une large coalition pour lutter contre le cancer au Sénégal à travers le Centre national d’oncologie (CNO) qui verra bientôt le jour à Dakar.
 
D’après le professeur Seck, face à ’’cette situation alarmante’’ les autorités sanitaires sont résolument engagées à combattre cette maladie par le développement de stratégie de prévention et de prise en charge durable.
 
‘’Au Sénégal nous voyons de plus en plus de cancer avec une mortalité importante, parce que les malades sont dépistés tardivement et que les thérapies sont onéreuses’’, a t-elle relevé.
 
Le ministre de la Santé estime que ‘’le cancer a un impact négatif sur l’état de santé général de la population, mais également sur l’économie d’un pays et constitue de ce fait l’un des plus grands défis du 21-ème siècle dans le domaine de la santé et du développement’’.
 
Elle s’est félicité de l’élaboration du plan national de lutte contre le cancer (2015-2020) qui permettra de mieux organiser les stratégies de lutte axées notamment sur la prévention, la détection précoce, les soins l’accompagnement du patient et le renforcement institutionnel.
 
Ces innovations, fait-elle remarquer, rentrent en droite ligne avec les orientations du Plan Sénégal émergent (PSE) qui a d’ailleurs prévu l’érection d’un Centre National d’Oncologie d’un coût 35 milliards de FCFA à Diamniadio avec l’appui de le République de Corée.
 
‘’Ce centre sera une structure de référence nationale et sous régionale pour les soins, l’enseignement et la recherche en cancérologie’’ a expliqué Awa Marie Coll Seck, exhortant tous les acteurs à ensemble poursuivre les efforts pour gagner le combat contre le cancer.
 
L’Ambassadeur de la République de Corée, Hyo Eun Kim, a fait état du nombre important de décès liés au cancer.
 
‘’Les chiffres sont alarmants parce qu’il y a plus 8000 patients atteints de cancer nouvellement diagnostiqués chaque année avec un taux de survie de 50 % seulement’’, a dit la diplomate.
 
Elle a exprimé la volonté de son gouvernement coréen d’appuyer la lutte contre le cancer au Sénégal avec la construction de ce centre qui permettra d’améliorer la qualité de vie de millions de personne.
 
‘’L’étude de faisabilité et l’examen de ce projet de construction sont en cours et, d’ici fin novembre, une décision finale sera proclamée’’ a dit Hyo Eun Kim estimant que l’objectif principal de ce projet, réside dans sa préservation et sa durabilité.
 
‘’Il faut qu’il soit durable, disposer d’un personnel suffisant avec une expertise avérée, rentable et abordable pour tous, et particulièrement pour le citoyen ordinaire’’, selon la diplomate.
 
SOURCE APS






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image