leral.net | S'informer en temps réel

Cancers et maladies cardiaques : Le Québec porte plainte et réclame 60 milliards de dollars à des compagnies de tabac

En omettant d’informer les consommateurs sur le danger du tabagisme, les compagnies de tabac ont fait «de la fausse représentation». Ce mensonge jugé «délibéré» a fini de saler la note de soins de santé du Québec estimée à près de 45,7 milliards de dollars en matière de tabagisme. Assez pour que Québec réclame 60 milliards de dollars aux entreprises de tabac.


Rédigé par leral.net le Mercredi 13 Juin 2012 à 21:17 | | 2 commentaire(s)|

Cancers et maladies cardiaques : Le Québec porte plainte et réclame 60 milliards de dollars à des compagnies de tabac
(Correspondant permanent-Montréal) - Le fait pouvait sembler inédit. Les compagnies visées tournent autour du Groupe British American Tobacco, du Groupe Rothmans, de Philip Morris et de R.J. Reynolds. Sauf que le Québec ne fait pas office de pionnier dans ce domaine au Canada. La poursuite de Québec déposée devant la Cour supérieure s'inscrit dans une série de gestes posés par d'autres provinces canadiennes. Le Manitoba, l'Alberta, la Saskatchewan et l'Ile du Prince-Edouard ont récemment déposé des requêtes similaires. Elles étaient précédées par d’autres provinces comme l'Ontario, la Colombie-Britannique, le Nouveau-Brunswick et Terre-Neuve. Seulement le Québec se singularise par le fait d’avoir déposé la poursuite la plus importante d’un montant de 60 milliards de dollars.

La Province francophone du Canada a payé, de 1970, date de création du régime public d’assurance maladie, à nos jours, une ardoise salée de 45,7 milliards de dollars pour prendre en charge ses citoyens ayant développé des maladies cardio-vasculaires et des cancers liés à la consommation du tabac. La note sera encore salée puisque le ministère de la Santé du Québec prévoit des coûts supplémentaires de 14,5 milliards de dollars d’ici 2030 pour la prise en charge des maladies liées au tabac. A la base de sa requête, le gouvernement du Québec s’est appuyé sur une compilation de près de 1 300 documents émanant des compagnies de tabac. Pourtant, une étude démontre une certaine chute au niveau de la proportion de fumeurs à cause d’une série de lois adoptées depuis des années. La proportion est passée de 40 à 23 %, mais ce qui tempère un tel tableau, c’est le fait que la moyenne de la première cigarette est à 12,5 ans. Or fumer très tôt installe une dépendance qui se traduirait par des maladies cardio-vasculaires ou des cancers. Québec pense désormais que les compagnies de tabac ont menti délibérément sur les conséquences graves de la consommation de cigarettes.

«Les fabricants savaient que l'initiation au tabagisme a lieu généralement au cours de l'enfance ou de l'adolescence, et nous entendons démontrer qu'ils ont tout fait pour fidéliser cette clientèle. Avec les années, ces jeunes sont venus grossir les rangs des victimes de maladies liées au tabagisme causant une pression énorme sur le système de santé québécois», souligne le ministre de la Santé du Québec, Yves Bolduc. Le collègue de ce dernier, Jean Marc Fournier, ministre de la Justice, relativise le montant réclamé aux industries de tabac en vertu d’une loi votée en 2009 permettant de récupérer les coûts du tabagisme pour la collectivité. Les entreprises de tabac réalisent des profits d’environ 20 milliards de dollars par année. La requête du Québec est indépendante d'un recours collectif de 27 milliards logé par une série d'organisations anti-tabagisme, dont les audiences en cours ont débuté ce printemps.

Une hypocrisie, selon les industries de tabac

Les industries de tabac dénoncent avec vigueur une telle tournure des événements. Le fabricant canadien Imperial Tobacco Canada parle d’«hypocrisie». «Le Québec, qui veut recouvrer les coûts passés et futurs du tabagisme pour son système de santé, cherche à se faire du capital politique tout en oubliant qu'il a été un partenaire principal de l'industrie du tabac pendant des décennies», a indiqué, à travers un communiqué de presse, Donald McCarty, vice-président aux Affaires juridiques d'Imperial Tobacco Canada, filiale du groupe British American Tobacco. Ce dernier d’ajouter que «les gouvernements nous ont mis sous licence, ils nous ont taxés, de même que nos consommateurs, et ils nous ont réglementé alors qu'ils étaient pleinement conscients des risques associés à l'usage du tabac. Nous fabriquons un produit légal, lourdement réglementé et taxé. Les gouvernements du Québec et d'autres provinces canadiennes retirent davantage de la vente de tabac que les compagnies de tabac». Les industries de tabac ont décidé de contester en cour les arguments du gouvernement provincial.

Une telle affirmation est battue en brèche par la Société canadienne du cancer qui appuie l’initiative du gouvernement québécois. La porte-parole de la Société Mélanie Champagne note qu'«au-delà des cancers, des morts et des souffrances, le tabagisme coûte très cher aux Québécois. L'impact du tabagisme est de 4 milliards de dollars par année en coûts directs et indirects, alors que les taxes ne rapportent au coffre québécois que 850 millions de dollars».


SOURCE:Piccmi.com



1.Posté par Cancer Colon- Chirurgie - Protocole Chimio Folfox6 - et paralysie le 03/07/2012 01:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En Sept 2008, je fus diagnostiqué pour un cancer du colon stage 3, immédiatement je fus opéré au CHRDL (Centre hospitalier Régional de Lanaudière) ablation d'une partie du colon.
Suite aux recommandation de mon oncologue, j'ai suivi un traitement de chimiothérapie avec le protocole Folfox-6 ce qui a eu pour effet de paralyser mes 2 jambes à partir des genoux et jusqu'aux pieds.
Cette paralysie est survenue suite aux traitements de Folfox-6; en aucun cas on ne m'avait informé / prévenu des effets secondaires ou des séquelles/ effets secondaires qui pouvaient survenir.
Avec cette paralysie, j'ai décidé le 26 Janvier 2009 de faire une demande de prestations d'invalidité à la Régie des Rentes du Québec, je fus accepté à compter de février 2009. J'ai aussi demandé un Crédit d'impôt pour personnes handicapées au Gouv. Fédéral, et là aussi je fut accepté.
Les médecins ont bien dit que cette paralysie était dû au Fol fox-6 et les rapports médicaux remplis aux gouvernements le prouve aussi.
Je suis handicapés pour le restant de mes jours, et limité de façon considérable à marcher.
Y-a-t'il un recours médical dans de tel situations?
Merci de votre attention et au plaisir de vous lire
Yves Couturier

2.Posté par Cancer Colon- Chirurgie - Protocole Chimio Folfox6 - et paralysie le 03/07/2012 01:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En Sept 2008, je fus diagnostiqué pour un cancer du colon stage 3, immédiatement je fus opéré au CHRDL (Centre hospitalier Régional de Lanaudière) ablation d'une partie du colon.
Suite aux recommandation de mon oncologue, j'ai suivi un traitement de chimiothérapie avec le protocole Fol fox-6 ce qui a eu pour effet de me paralyser les jambes à partir des genoux et jusqu'aux pieds.
Cette paralysie est survenue suite aux traitements de Fol fox-6, en aucun cas on ne m'avais mentionné de ces effets secondaires qui pourraient survenir.
Avec cette paralysie, j'ai décidé le 26 Janvier 2009 de faire une demande de prestations d'invalidité à la Régie des Rentes du Québec, je fus accepté à compter de février 2009. J'ai aussi demandé un Crédit d'impôt pour personnes handicapées au Gouv. Fédéral, et là aussi je fut accepté.
Les médecins ont bien dit que cette paralysie était dû au Fol fox-6 et les rapports médicaux remplis aux gouvernements le prouve aussi.
Je suis handicapés pour le restant de mes jours, et limité de façon considérable à marcher.
Y-a-t'il un recours médical dans de tel situations?
Merci de votre attention et au plaisir de vous lire
Yves Couturier

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image