leral.net | S'informer en temps réel

Candidat à la mairie de Pire- Mamadou Ndoye Bane de la TFM dévoile ses projets de développement

iGFM (Pire) L'animateur de la TFM, Mamadou Ndoye Bane fait ce dimanche sa rentrée politique à Pire. IGFM revient sur les réalisations faites par le jeune animateur.


Rédigé par leral.net le Lundi 28 Avril 2014 à 01:33 | | 2 commentaire(s)|

Candidat à la mairie de Pire- Mamadou Ndoye Bane de la TFM dévoile ses projets de développement
Riche de 72 villages, la Communauté Rurale de Pire peine à connaitre l’émergence en dépit de ses potentialités économiques et humaines. Le devoir nous interpelle, nous fils de ce beau terroir. Il est temps de réagir pour un changement véritable. En quelques années, nous avons pu apporter notre soutien à la population « Piroise » avec la mise à la disposition du district sanitaire d’une ambulance offerte par le Président Pape DIOP, de BOK GUIS GUIS.

Dans le domaine de la santé, nous avons un projet de construction avec nos partenaires au développement d’un Centre de santé moderne dans un site que nous allons identifier entre les villages de PAL et Mbane Kaaw.

Nous allons aussi développer le plateau technique des structures sanitaires existantes. Vu sa position géographique, Pire est agressée par la pollution de l’atmosphère et la dégradation de notre environnement par les mines des phosphates de Taïba. Ainsi, au nom de la Communauté rurale, si vous nous faites confiance, nous allons saisir le Ministère de l’Environnement et la Direction des ICS pour que la Communauté rurale puisse recevoir une subvention annuelle à titre de dédommagement. Ces fonds que nous allons appeler « taxe sur l’environnement » serviront à financer des projets de développement pour notre localité. Ils peuvent atteindre 500 millions de FCFA/an. Avec cette « taxe sur l’environnement » nous allons construire un nouveau marché vers la gare routière pour soulager les villages environnants.

Le Gouvernement du Sénégal a démarré le projet d’extraction du Zircon dans la zone de Diogo. Là également, nous sommes en discussion avec les autorités politiques pour que chaque année 50 JEUNES de Pire au moins, obtiennent un emploi décent à Diogo. Les négociations sont en cours et nous espérons qu’elles aboutiront. Donc là, nous attendons minimum 250 emplois pour les 5 prochaines années pour les jeunes des 72 villages de PIRE.

Pour l’emploi des jeunes, nos enfants désœuvrés doivent être recrutés aux ICS et à DIOGO. Nous devons bénéficier de la faveur de notre proximité avec ces entreprises. D’ailleurs, le Code minier l’exige à toutes les entreprises qui exploitent les sous sol d’une localité. Le projet de construction d’une GARE ROUTIERE d’une capacité de 100 véhicules est en étude avec nos partenaires. Elle sera réalisée dans le cadre d’un partenariat Public/Privé.

L’épanouissement de la jeunesse est au centre de nos préoccupations. Nous avons acquis un financement pour la construction d’un terrain de basket prés du site de l’ancien terrain de football. Le Ministère des Sports a donné son accord de principe et la pause de la première prière sera faite sous peu. Au niveau du stade, nous allons construire une Tribune couverte d’une capacité de 500 places avec des toilettes, des vestiaires et des buvettes.

Chaque année, la Communauté rurale organisera la Coupe du Président avec une subvention conséquente pour les ASC. La Communauté rurale s’engage à doter d’une subvention annuelle à tous les salons de coiffures, les ateliers de tailleurs, de menuisiers métalliques, d’ébénistes etc.

Nos partenaires Chinois ont pris l’engagement d’apporter leur soutien aux paysans de la Communauté rurale de Pire. Ils ont décidé d’implanter une unité de montage de matériels agricoles à Pire. 80℅ des employés seront des « Pirois ». Ils vont aussi s’engager dans la transformation des produits alimentaires et l’importation du manioc, des noies d’acajou vers la Chine. Chaque année, nous allons accorder des subventions à tous les établissements scolaires sans oublier les écoles coraniques. Les écoles seront dotées d’outils informatiques pour permettre aux apprenants et au corps enseignant d’être plus performants.

Nous allons solliciter l’appui de l’USAID pour ce projet. Les femmes auront une mutuelle rurale pour le financement de leurs activités professionnelles. Des séances de formation seront organisées pour les femmes et les jeunes filles. Nous avons un projet de construction d’un abattoir moderne à l’entrée du village. L’étude de projet est déjà sur la table des autorités compétentes.

Tapa TOUNKARA






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image