leral.net | S'informer en temps réel

Candidature du PDS à la Présidentielle de 2017 : Aida Mbodji dit non au parachutage

Tous les responsables du Parti démocratique sénégalais ne surfent pas sur la même vague que Me Wade et Babacar Gaye qui semblent avoir choisi Karim Wade d'office pour présider aux destinées de la formation libérale. Aida Mbodji, connue pour son franc-parler ne s'est pas voilé la face pour dire son désaccord par rapport à une telle manière de procéder. La présidente du conseil départemental de Bambey s'exprimait en marge de sa visite à Touba en prélude au Grand Magal.


Rédigé par leral.net le Mardi 9 Décembre 2014 à 09:10 | | 17 commentaire(s)|

Candidature du PDS à la Présidentielle de 2017 : Aida Mbodji dit non au parachutage
"Si la succession de Wade à la tête du Pds ne dépendait que de moi, on ne citerait pas de noms a priori", a-t-elle dit indiquant être favorable à une élection du Secrétaire général par les militants du parti. "Nous devons poser des règles pour la course au poste de secrétaire général du parti puisque la politique n'est ni la Bible ni le Coran", a-t-elle poursuivi dans les colonnes de Walfadjiri. Aussi, estime-t-elle : "On doit organiser une élection transparente pour permettre aux militants de choisir librement leur secrétaire général. Car, ce sont les militants qui doivent choisir leur leader au niveau du parti". Pour Aida Mbodji, en politique, "celui qui est le plus représentatif et reconnu comme tel doit diriger le parti et les autres doivent accepter de se ranger derrière lui pour le bien du parti". "Nous sommes un parti démocratique, par conséquent, nous devons agir en démocrate", conclut-elle.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image