leral.net | S'informer en temps réel

Candidature du PS en 2017 : Khalifa Sall est-il en train de forcer la main à Tanor ? (Leral)

«Le Parti socialiste (PS) doit valider la candidature de Khalifa Sall. En tant que mouvement, nous avons nos responsabilités et nous disons que Khalifa Sall est notre candidat. Nous souhaitons que le PS valide sa candidature pour aller loin», a déclaré en substance Babacar Diop, secrétaire général du mouvement And Dolel Khalifa. Cette déclaration, loin d’être surprenante, traduit la volonté du maire de Dakar et de ses souteneurs d’être adoubé par le PS pour 2017.


Rédigé par leral.net le Mercredi 11 Mars 2015 à 22:40 | | 27 commentaire(s)|

Candidature du PS en 2017 : Khalifa Sall est-il en train de forcer la main à Tanor ? (Leral)
En tenant de tels propos, Babacar Diop lance un ballon de sonde à Ousmane Tanor Dieng pour prendre la température du PS sur la lancinante question de la candidature à la présidentielle de 2017. La sortie de M. Diop survient au moment où des informations faisant état de la candidature du maire de Dakar sont révélées par la Lettre du Continent.

Il serait étonnant que le jeune socialiste ait fait une telle déclaration sans l’aval de son mentor. Pour mieux mettre la pression sur ses camarades socialistes, le président du Conseil d’administration du Samu municipal de Dakar assimile la candidature de Khalifa Sall à « une demande sociale ».

Réfutant une éventuelle candidature du Secrétaire générale du PS, Diop convoque l’histoire et les textes du PS : «Depuis les indépendances, les secrétaires généraux sont par essence les candidats de leur parti, mais nous disons que ce n’est écrit nulle part que c’est forcément le secrétaire général qui doit être le candidat du PS. Ce n’est ni un texte, ni une loi ou un règlement intérieur qui consacre cela».

Ousmane Tanor Dieng, qui semble encore tenir à son poste de chef de file du PS, va-t-il s’effacer pour permettre à son secrétaire chargé de la vie politique de briguer la magistrature suprême ?

Après avoir écarté Aissata Tall Sall, Ousmane Tanor Dieng semble faire face à des pressions pour adouber le maire de Dakar. Est-ce qu’il prendra le risque de mettre en péril son compagnonnage avec Macky Sall ?

« La demande sociale » que constituerait une candidature de Khalifa Sall en vaut-elle la peine ?






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image