Caravane de Bby en moyenne Casamance: Marée humaine déferlante à Diendé, Sédhiou et Carrefour Ndiaye

Rédigé par leral.net le Mardi 18 Juillet 2017 à 08:23 | | 0 commentaire(s)|

La région de Sédhiou a déroulé le tapis rouge pour le Premier ministre, tête de liste de la coalition Benno Bokk Yakaar. De Diendé, la porte d’entrée du territoire à la capitale du Pakao, en passant par Carrefour Ndiaye (Bounkiling), les populations, massées le long de la route, ont vibré pour le marron-beige. A pieds, à bord de motos Jakarta ou de véhicules, elles ont jubilé et annoncé la couleur en attendant le triomphe de Bby.

Debout sur son imposante voiture, Mahammed Boun Abdallah Dionne, visiblement très en forme, communie avec les militants. Il répond à leur mouvement d’ensemble, mime le Djambadon (danse socé) et fredonne les paroles mandingues de Nianthio, un célèbre tube des Touré Kounda, que le Dj balance depuis sa console.

Accueilli à Diendé par les notabilités, dignitaires religieux et coutumiers, mais aussi par des responsables politiques et militants déterminés de Bby, le PM a salué l’engagement des uns et des autres à donner au régime, un succès éclatant au soir du 30 juillet 2017.

Les Oulémas prient pour Dionne

La capitale du Pakao est emportée par la déferlante Benno. Sédhiou a fait acte d’allégeance au camp présidentiel. L’association des Imams et Oulémas de la région, regroupée au sein de la grande mosquée, a lu le Coran et prié pour Mahammed Dionne, son gouvernement et le Président de la République, Macky Sall.

Une manière pour elle de témoigner toute sa gratitude au pouvoir politique qui, pour une fois, a donné aux populations locales un sentiment d’appartenance au Sénégal. Ragaillardi par la sympathie des citoyens et l’estime des religieux, le PM annonce que «Sédhiou est dans le programme de modernisation des cités religieuses. Le premier acte sera posé dans les prochaines semaines. Il s’agit de la construction d’une nouvelle mosquée. D’ailleurs les plans ont été validés. Je les ai remis au Maire de la commune qui a fini de mettre à notre disposition un site».

«Nous changerons le visage de Sédhiou»

Droit dans son boubou blanc, la tête de file de Benno, est aux anges. Il distribue des sourires, balance les bras, fait des signes de victoire avant de prendre place à la tribune officielle où l’attendaient ses camarades élus de Bby. Le PM rappelle que «le Président Sall, lors du Conseil des ministres décentralisé, dans le Pakao, s’était engagé à bâtir un Sédhiou nouveau» afin de lui conférer les véritables attributs d’une capitale régionale.

Pour honorer sa promesse, le chef de l’Etat, dans le cadre du projet Promoville, a construit 5 kilomètres de route bitumée, trois à Marsassoum et injecté 8 milliards FCFA pour l’édification de l’hôpital régional. «Le contrat a été signé et le terrain est disponible». Aussi, annonce Mahammed Dione, «500 millions FCFA ont été investis au CEDAF pour accompagner les femmes».

Sans oublier la ferme volonté des autorités étatiques de réussir «un Sédhiou aquacole et agricole» grâce à un investissement de 6,5 milliards de francs dans le Domaine agricole communautaire de SEFA (DAC). La traversée de la boucle du Boudié qui, depuis l’indépendance constituait un casse-tête pour les habitants, est aujourd’hui, en passe de devenir un vieux souvenir.

Car, «Eiffage est à pied d’œuvre pour désenclaver définitivement le territoire régional». Le gouvernement, pour ce faire, y a englouti 46 milliards FCFA. Sans considérer 22 autres milliards FCFA à investir dans le pont de Marsassoum. Le contrat a été signé le 22 mai dernier avec une société dénommée Matière.

Dans le domaine sportif, après le stade communal, en cours de réalisation, M. Dionne annonce l’édification d’un stade régional répondant aux normes. Pour ce qui est du Commissariat central de Police qui tarde à être livré, le chef du gouvernement, s’est montré intransigeant : «On va rappeler à l’ordre l’entreprise concernée afin qu’elle accélère la cadence». En somme, un programme de développement inclusif est, depuis quatre années, mis en œuvre dans la région. A terme, le gouvernement fera de Sédhiou «un pôle de développement économique».

Il faut signaler qu’un rassemblement similaire à celui de Sédhiou a été constaté au carrefour Diaroumé. Les populations du département de Bounkiling s’y étaient données rendez-vous pour marquer leur ancrage dans Benno. La mobilisation était telle que le Premier ministre a dû descendre de son véhicule et dans son adresse, a promis la nomination prochaine d’un fils du terroir à un poste de responsabilité, par le Président de la République.