leral.net | S'informer en temps réel

Caravane de visite des chantiers du ministère de l’Enseignement supérieur : L’Ugb au dessus de la mêlée

Saint Louis a été la derrière étape de la caravane de l’Enseignement supérieur. Après avoir fait le tour des infrastructures, qui vont du centre néonatale de la drépanocytose, où la maladie est détectée à temps et prise en charge, du tour de l’œuf entièrement innovée, de l’unité industrielle de fabrication d’huile essentielle qui n’existait pas encore en Afrique de l’Ouest, de l’unité de séchage et de transformation de l’oignon, de la salle de gym, aux 12 salles de cours, entre autres, le constat est fait, l’Ugb est en avance par rapport aux autres universités du Sénégal.


Rédigé par leral.net le Mercredi 14 Octobre 2015 à 14:07 | | 5 commentaire(s)|

« Ce que nous avons vu à l’Ugb est assez éloquent », a dit le recteur de l’Ugb, Baidalaye Kane, qui estime que « les chantiers ont être d’un apport inestimable dans l’accompagnement de la montée en puissance de l’université et contribuent à assurer une articulation positive entre l’accès, la qualité et l’efficacité ». M Kane trouve que « le rythme d’avancement des chantiers de l’Ugb sont satisfaisant ». « Nous avons simplement besoin d’un petit coup d’accélérateur pour pouvoir réceptionner l’essentiel des salles de cours d’ici à fin novembre car c’est bien possible », a-t-il indiqué.

Néanmoins, il y a d’avantage d’efforts à faire pour améliorer les conditions de travail. En ce qui concerne les équipements, le recteur salue ce qui est en train d’être fait. Tout ce qui reste, dit-il, c’est qu’il y ait plus d’équipement complémentaires pour augmenter la capacité d’accueil de la Bu qui passerait de 400 à 1200 places. Le bâtiment de l’Ufr Santé a aussi besoin d’être équipée. Et pour le volet social, il plaide pour l’augmentation de la capacité d’accueil du Crous pour l’hébergement des étudiants qui reste encore une préoccupation.

Mais, à l’en croire, tout cela n’entache en rien le fait que « l’Ugb se porte assez bien et reste une université d’excellence ». Une affirmation que le ministre de l’Enseignement supérieur n’a pas démentie. « L’Ugb, ce n’est plus cette uiversité qui voulait être un collège universitaire d’excellence, ça, c’est dépassé, ce qu’elle veut être, c’est une université de classe mondiale », a dit Mary Teuw Niane avant de souligner qu’elle faisait partie des 500 meilleurs universités du monde.

Il a aussi indiqué que l’année dernière, 600 bacheliers avec mention bien et très bien sont orientés à l’Ugb. Et pour lui, l’Ugb est une université d’excellence dans la mesure où 4 des 5 majors du concours de l’Ena et les 3 majors du Cfj viennent tous de l’Ugb qui a aussi rempoté d’autres distinctions tant au niveau national qu’international.

Pour rappel, cette caravane est initiée par le ministère de l’Enseignent supérieur et de la Recherche dans le but de faire le constat des travaux qu’il a initiés dans le cadre de l’élargissement de la carte universitaire. Avec une forte délégation composée de députés, d’étudiants, et d’autres acteurs de développement, la caravane s’est rendue à l’Ucad, à Ziguinchor, à Kolda, à Medina Yoro Foulah, à Diourbel, à Bambey, à Thiès avant de terminer par l’Ugb.

Mariama Kobar Saleh







Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image