leral.net | S'informer en temps réel

Caricature de Serigne Touba par "Jeune Afrique" : "Jubanti Sénégal" dénonce et interpelle le Gouvernement


Rédigé par leral.net le Vendredi 29 Janvier 2016 à 09:31 | | 5 commentaire(s)|

Dans son site internet, ce 28 janvier 2016 à 14h01, le journal 'Jeune Afrique' a publié un article intitulé : "Droits de l’homme : Sénégal – Affaire Waly Seck : jeu de sacs à mains, jeu de vilains…". Cet article est illustré par une caricature de Damien Glez, dessinateur-éditorialiste franco-burkinabè, contre le Vénéré Cheikh Ahmadou Bamba.

"Cette caricature heurte nos valeurs morales et religieuses à tous points de vue. L’auteur de la caricature s’est attaqué au fondateur du Mouridisme Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké. Un tel acte ne peut être classé dans la rubrique de la liberté d’expression. C’est une violation grave impardonnable que la Coalition 'Jubanti Sénégal' tient à dénoncer", lit-on dans un communiqué. "Nous n’accepterons pas que nos valeureux chefs religieux soient traités sans égard par un individu sous prétexte de la liberté d’expression. Si 'Jeune Afrique' veut continuer la mission de 'Charlie Hebdo' elle n’a qu’à le faire et en assumer toutes les conséquences. Mais Damien Glez et son patron Bachir Ben Yahmed doivent comprendre que le Sénégal n’est pas la France", poursuit-t-il.

Jubanti Sénégal invite "les autorités sénégalaises à condamner cet acte irrespectueux commis par "Jeune Afrique" à l’égard de Serigne Touba Mbacké. Et que cette édition soit interdite de vente au Sénégal. Laisser cet affront passer c’est exposer les autres chefs religieux".






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image