leral.net | S'informer en temps réel

Carnage a Cabeum : les soldats remontés contre la hiérarchie

Après avoir enregistré une lourde perte en Casamance plus précisément à Cabeum, les soldats sénégalais sont très remontés contre leur hiérarchie. Ces derniers disent ne pas comprendre pourquoi 14 hommes pour une position avancée.


Rédigé par leral.net le Jeudi 15 Décembre 2011 à 11:41 | | 0 commentaire(s)|

Carnage a Cabeum : les soldats remontés contre  la hiérarchie
Les militaires sont très remontés contre leur hiérarchie. Selon des sources sûres, sur les lieux du carnage, les hommes du général Fall n’arrivent pas à comprendre pourquoi 14 personnes sont mobilisées pour une position avancée comme Cabeum ? Un manque d’effectif qui fait dire à certains que ces militaires ont été sacrifiés par la hiérarchie. « Comment peut- on mettre seulement 14 personnes » fulmine l’un. Surtout si l’on sait que le chef de la section et son adjoint ne montent pas la garde. D’où 12 personnes doivent faire la rotation jour et nuit, il y’a vraiment de quoi rouspéter. Pour justifier ce manque d’effectif dans l’armée, d’autres militaires fustigent l’attitude de certains colonels ‘’politiciens’’. Pour eux ces derniers pour des soucis de grade, engagent leur troupe dans des fronts alors que qu’il n’y’a pas assez d’hommes. Pour preuve, « depuis l’entrée des jeunes filles dans ce corps, plus d’hommes sont libérés après la durée légale au détriment des filles qui ne vont jamais en zone de combat » nous renseigne notre source. « L’armée a perdu sa valeur, la féminisation de ce corps est une grave erreur » peste – encore notre source. Pour l'heure, les militaires procèdent à des ratissage pour mieux sécuriser la zone.
Source L’AS- Leral.






Hebergeur d'image