leral.net | S'informer en temps réel

Carnage foncier à la Corniche Ouest : Tounkara de la 2Stv interpelle le Président Macky Sall


Rédigé par leral.net le Jeudi 29 Janvier 2015 à 09:33 | | 13 commentaire(s)|

Carnage foncier à la Corniche Ouest : Tounkara de la 2Stv interpelle le Président Macky Sall
Monsieur Macky Sall
Président de la République
Dakar – SENEGAL

Objet : restituez notre Domaine public maritime

Monsieur le Président de la République,

La publication du rapport de l’Inspection générale des finances (IGF) sur la gestion foncière à Dakar de 2008 à 2013 a fait paraître au grand jour une prédation monumentale, certes non méconnue, mais jamais avec des preuves aussi compromettantes. Le titre foncier 5725/DG a fait l’objet d’attributions illégales de 1.000 à 3.000 m2 à 26 personnalités politiques et religieuses dont les noms sont explicitement cités.

Ces attributions sont illégales pour plusieurs raisons. Premièrement, elles sont en contradiction avec la loi 76-66 du 2 juillet 1976 portant code du Domaine public maritime qui indique la procédure à suivre pour de telles attributions. En l’espèce, ces 26 personnes n’ont pas produit de demandes motivées adressées au chef du bureau des Domaines compétent ; les services techniques du Cadastre n’ont pas été saisis sur l’état des lieux, la superficie et la situation foncière du terrain. C’est la raison pour laquelle huit des lots attribués sont intégralement situés dans l’assiette déjà octroyée à un promoteur hôtelier. Deuxièmement, l’attribution de si grandes surfaces de terres là où le mètre carré est le plus cher au Sénégal (250 à 300.000 FCFA) ne saurait se faire sans plan d’investissement dûment présenté par les bénéficiaires. A défaut, cela est appelé enrichissement sans cause, visé par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI).

Pourquoi des autorités politiques et religieuses doivent-elles profiter de leurs situations respectives pour opérer de la prédation foncière outrancière sur notre patrimoine national et s’enrichir indûment sur notre dos avec une rapacité vorace? Ces leaders ne sont pas vecteurs d’émergence. Bien au contraire, ils n’ont rien réalisé pour nous et sont le symbole de tout ce qui retarde notre pays : zéro résultat, manque de foi pour le bien commun et de considération pour l’intérêt général. Incompétents et cupides. Guides obnubilés et aveuglés par l’enrichissement personnel, qui ne pensent qu’à se servir et non à nous servir. Un pouvoir utilisé pour l’enrichissement personnel est un détournement d’objectifs et une démarche frauduleuse qui appauvrissent le plus grand nombre. C’est une fraude contre le pauvre peuple sénégalais qui ne peut guère se développer avec un tel leadership.

A notre humble avis, ces attributions illégales doivent être annulées et ces terrains rendus à l’Etat. La Commission d’attribution ayant violé la loi, ces attributions sont nulles et non avenues. Une enquête doit être ouverte et les responsabilités situées. Sinon, le rapport de l’IGF aura été inutile, rangé aux oubliettes en attendant le prochain scandale de ce genre. C’est une occasion pour vous de mettre en pratique la rupture que vous nous aviez promise.

Du reste, le Domaine public maritime doit faire l’objet d’une protection renforcée et, surtout, que la loi qui le régit soit respecté.

Veuillez agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de nos sentiments patriotiques.
Mamadou Sy Tounkara, Présentateur de « Senegaal ca kanam »






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image