leral.net | S'informer en temps réel

Carton rouge: Léopold Sédar Senghor, Oh, le champ de patates, quelle honte !


Rédigé par leral.net le Lundi 12 Juin 2017 à 11:38 | | 0 commentaire(s)|

Carton rouge: Léopold Sédar Senghor, Oh, le champ de patates, quelle honte !
 Où va le Sénégal du football arrogant qui n’a pas encore gagné de Coupe d’Afrique des Nations et qui n’a même un stade digne de ce nom. Le match Sénégal –Guinée équatoriale de samedi a montré au grand jour, la très mauvaise qualité du gazon du stade Lépold Sédar Senghor qui ressemblait plus à un  champ de patates qu’à un terrain du de football du 21e siècle.
 
Idrissa Gana Guèye, habitué à jouer au Goodison Park d’Everton, ou encore Sadio Mané à Anfield, le mythique stade de Liverppol changent radicalement d’environnement et de gazon, en venant jouer au stade Léopod Sédar Senghor où logiquement leurs clubs pouvaient légitimement même refuser l’autorisation de jouer, tellement le terrain gondolé, clairsemé peut même être source de blessures graves pour ces joueurs qui valent des milliards.
 
Ces dernières années, on nous avait tympanisés avec la réfection des stades sénégalais régionaux grâce à la coopération sino-sénégalaise, mais aujourd’hui, Léopold Sédar qui apparaît comme l’antre de notre football, est une vraie honte.

Les joueurs de Guinée équatoriale qui ont dans leur pays beaucoup de stades aux normes internationales, ont certainement raillé le Sénégal à cause de ce piteux état de la pelouse de Léopold Sédar Senghor.

On ne va pas quand même attendre les retombées du pétrole, du gaz, du zircon, du gaz naturel pour avoir un bon stade de football au Sénégal…Doynawar…
 
 
Massène DIOP Leral.net








Hebergeur d'image