leral.net | S'informer en temps réel

Casamance : Diagnon enterre ses morts et exige plus de sécurité

Des populations qui ont toutes convergées vers ce village devenu tristement célèbre à cause du carnage perpétré lundi matin par une bande armée supposée appartenir au Mouvement des Force Démocratiques de la Casamance (Mfdc). Les 10 jeunes garçons qu’ils ont criblés de balles ont été inhumés hier dans leur village d’origine. Les populations, consternées, exigent plus de sécurité.


Rédigé par leral.net le Mercredi 23 Novembre 2011 à 08:10 | | 1 commentaire(s)|

Casamance : Diagnon enterre ses morts et exige plus de sécurité
L’émotion se lisait sur les visages des populations. Tous les membres des familles de victimes ont convergés vers la morgue de l’hôpital régional de Ziguinchor où les corps sans vie ont été déposés. Des morts atroces qui nous ont bouleversés », se lamente, entre deux sanglots, la dame F Badji rencontrée au village de Diagnon.
M. Diédhiou, un père de famille d’ajouter : « ces jeunes ont été atrocement abandonnés dans la foret. Une tragédie qui a mutilé notre village ».
Ce drame, les habitants de Diagnon ne veulent plus le vivre. « L’armée est présente dans notre village depuis 1993 ; aujourd’hui, nous demandons à l’Etat de renforcer la sécurité », explique Cheikh Ba Mané, la président de la jeunesse de Diagnon.



1.Posté par aicha le 23/11/2011 09:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c dur vrèment c inhumain prion pr une paix dans la région du sud

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image