leral.net | S'informer en temps réel

Ce camp du « NON », un NON camp ! - Par Alioune Badara Niang


Rédigé par leral.net le Lundi 14 Mars 2016 à 09:49 | | 7 commentaire(s)|

«Il n'y a rien au monde d'aussi puissant qu'une idée dont l'heure est venue», cette belle citation de Victor Hugo légitime davantage l’invite majeure du Président Macky Sall à sa famille politique et à tous ceux qui se réclament de lui, à ne pas faire de vagues et surtout à ne pas perdre le contrôle de leurs paroles, de leurs écrits, de n’avoir du temps que pour l’Action, bref d’adopter une posture respectueuse (républicaine !), durant cette campagne pour le référendum prévu Dimanche prochain, le 20 Mars 2016. Bien sûr (pour coller à la citation d’Hugo), cette invitation du Chef de l’Etat à ses partisans que nous sommes, prend en compte la mesure de la réalité du moment, « peuplée » de propos vulgaires, d’attaques vaines de pourfendeurs paumés qui se battent à intoxiquer l’opinion avec une intensité, une variété et une régularité des insultes dépassant les pires pronostics. Un changement d’échelle ! Damned !

Cela ne fait que nous confirmer dans nos certitudes que ces chez gens-là, la passion a pris le dessus sur la raison et que la conception qu’ils ont de la politique ne va pas au-delà d’une scène de théâtre. Alors inutile de reprendre même ici le vocabulaire qu’ils ont abusivement tendance à développer et retenons amèrement que la victime principale de cette posture, c'est la vérité et subsidiairement, le peuple. Oui dans le moment présent, il est frappant que ce « non camp » n’a pas l’étoffe de ce qu’il croit être. Tout comme oui, il est frappant qu’il est incapable d’arrêter de ruiner la parole responsable, dans laquelle il semble s’échiner à s’enfoncer. Oui, leurs agitations ne reposent que sur des intérêts personnels et des ego surdimensionnés (ôtes toi que je m’y mette). Oui encore, c’est pour cela que le peuple estime au mieux inutiles, au pire indécentes, les polémiques qu’il agite volontairement dans le landerneau politique et entend faire du 20 Mars, un dimanche de Oui. Donc, pas autre chose qu’une bérézina à venir pour ces négationnistes à la couleur rose, qui ont les dents qui rayent le sol en vidant leurs haines personnelles aux dépens de l'intérêt national. Une minorité qui comme les roquets mordent et aboient plus fort que tous, mais au bout c'est des idées politiques que les sénégalais connaissent bien, trop bien même. C’est celles d'hier, celles du déclin.

Oui davantage, il est vrai qu’en matière d’artifice, avec ce « non camp », nous sommes en avance de plusieurs siècles sur les autres nations. Pour la campagne qui démarre et face à l’ogre Macky Sall et sa déferlante du Oui, ils n’ont pas d’autres choix que de se promener, de festoyer, trinquer, petitfouriser ensemble, en l'occurrence entre soi, entre partisans du non pour s’occuper non-malement (normalement). Autrement dit, faire semblant d’assurer la continuité de l'esprit rebelle tel qu'il règne au sein de ce camp du non en déshérence jusqu’à….. Clamart !

En conclusion avant le Jour J, les enchanteurs persistent, les maîtres chanteurs excellent, mais à notre sens, pas de mise en cause personnelle même s’il s’agit d’un naufrage d’Hommes rongés par l’amertume de la perte du pouvoir et de la décision de Macky Sall de respecter l’avis-décision du Conseil Constitutionnel de faire un septennat plutôt qu’un quinquennat. Ceux qui dénigrent en permanence le travail de Macky Sall portent une lourde responsabilité. Ne pas reconnaître et voir les signes de leur déchéance qui sont plus que palpables, c’est être pire qu’un aveugle.

Inexorablement, nous sommes même tentés de croire, sans rire, que les « sorties de piste » se poursuivront dans cette campagne référendaire avec des zestes habituels d'agressivité, de suffisance et surtout de condescendance du camp du « non ». Mais, plus il s’enfonce dans son système de dénigrement mécanique, sans en changer les vices de construction, plus il perfectionne sa machine à perdre. Mais peut-on attendre un autre scénario d’éternels « diseux » et jamais « faiseux »? Le 20 Mars nous le confirmera.

aliounebadaraniangjunior@gmail.com






Hebergeur d'image