leral.net | S'informer en temps réel

Ce jour-là : il y a cent ans débutait la bataille de Verdun, tombeau de milliers d’Africains


Rédigé par leral.net le Dimanche 21 Février 2016 à 11:51 | | 9 commentaire(s)|

Ce jour-là : il y a cent ans débutait la bataille de Verdun, tombeau de milliers d’Africains
Le 21 février 1916, il y a tout juste un siècle, la bataille de Verdun débutait. Elle restera comme le plus sanglant affrontement de la première guerre mondiale. Parmi les 500 000 victimes, des milliers d’Africains, tirailleurs « sénégalais » ou « algériens ».
À Verdun, dans les tranchées les plus meurtrières de la Grande guerre, l’humanité a montré ce qu’elle avait de pire. Et les Africains, enrôlés dans une boucherie qui n’était pas tout à fait la leur, en ont payé le prix fort. Même s’il est difficile de savoir avec exactitude combien de « tirailleurs » ont péri aux alentours de Verdun, le chiffre se compte évidemment en milliers.
On estime que, de 1914 à 1918, 250 000 soldats d’Afrique subsaharienne ont combattu en France, quand le même nombre était enrôlé dans tout le Maghreb, sans compter les soldats de Madagascar ou de Djibouti. Au total, ce sont près de 700 000 hommes des colonies, y compris asiatiques, qui ont été mobilisés.
Parmi eux, selon les chiffres les répandus, 48 000 morts ou disparus au sein des tirailleurs du Maghreb, 27 000 parmi ceux d’Afrique subsaharienne, et un nombre encore plus grand de blessés, souvent gazés, amputés ou défigurés.






Hebergeur d'image