Leral.net | S'informer en temps réel



Ce papa a reçu la facture détaillée de l'accouchement de sa femme et s'est vu facturer... le « contact peau à peau » avec bébé ! Incroyable

le 7 Octobre 2016 à 09:21 | Lu 853 fois

Aux États-Unis, une clinique a surpris des parents en lui facturant le « contact peau à peau » avec bébé, juste après l’accouchement par césarienne. Ils ont préféré en rire mais pas que…


Ce papa a reçu la facture détaillée de l'accouchement de sa femme et s'est vu facturer... le « contact peau à peau » avec bébé ! Incroyable

 

 


« Pendant la césarienne, l’infirmière a demandé à ma femme si elle souhaitait prendre le bébé contre elle après la naissance. Ce à quoi tout le monde aurait répondu oui, bien sûr ». Ryan Grassley, le père, a touché l’enfant, le blottissant contre la poitrine et le cou de sa femme alors que l’infirmière prenait des photos de la scène émouvante. Un geste naturel et important, appelé « peau à peau », sauf que celui-ci est apparu sur la facture fournie par la clinique !


Le père s’est confié sur cette anecdote auprès du site Vox : « Tout le monde était super, et tout s’est très bien passé. Mais nous avons eu un petit rire quand nous avons vu la facture. ». En effet, la facture, que vous pouvez voir ci-dessous, est très onéreuse à la base (3 000 dollars la césarienne, soit 2 683 euros). Elle a gonflé de 39,5 dollars (soit 35 euros) pour ce « contact peau à peau », signalé comme « skin to skin after C-sec » (littéralement « peau contre peau après césarienne »).


imgur.com/e0sVSrc


Très étonnés par cette facture, les parents l’ont postée sur le site Reddit pour montrer l’absurdité de la chose au plus grand nombre. Et évidemment, cela a fait réagir beaucoup de monde.


Sur le blog anglophone de Slate, une sage-femme explique notamment pourquoi cette « prestation » est facturée : « Cela nécessite une sage-femme supplémentaire pour garantir que la patiente immobilisée, et souvent sous médicaments, ne fasse pas tomber l’enfant par accident ou même ne l’étouffe. »


De son côté, un porte-parole de l’hôpital corrobore les explications de la sage-femme : « Dans le cas d’une naissance par césarienne, la présence d’un personnel soignant supplémentaire est requise pour prendre soin de la maman, d’où un surcoût. »


S’ils ont préféré en rire, ce n’était donc pas une plaisanterie pour les parents qui ont lancé une levée de fonds pour les aider à payer cet extra sur la facture. Et heureusement que l'infirmière n'a pas fait facturer ses photographies non plus...

Incroyable, n’est-ce pas ?

 
demtivateur