leral.net | S'informer en temps réel

Ce que nous croyons...

Il est urgent d'enrichissir le dialogue politique qui, il faut le constater pour s’en désoler, se résume à une interminable querelle de ménage entre le Président et ses anciens alliés d’hier.
Cette confrontation stérile est grosse de menaces pour la paix civile et pour l’approfondissement de notre démocratie.


Rédigé par leral.net le Mardi 27 Avril 2010 à 17:26 | | 16 commentaire(s)|

Ce que nous croyons...
Pour nous, à l’Union Nationale Patriotique, il existe deux types de situation politique : celle où les tenants du régime pourraient être tentés de tirer un profit partisan et donc forcement contestable et une autre situation où il ne peut être possible de soupçonner le camp présidentiel de visions égoïstes. Dans le premier cas, le président se comporte comme un chef de parti et dans le second cas il est une institution incarnant l’état dans sa plus grande plénitude.
De notre point de vue, le démantèlement ou la redéfinition de la présence sur notre territoire des bases françaises, le conflit armé dans le sud du pays et le dialogue politique ne doivent pas faire l’objet de divergences entre les acteurs politiques, car leur résolution bénéficie à tous mais, pour ce faire, il convient de créer une vaste communauté de vue entre les différentes forces vives de la nation.
Au demeurant, en ce cinquantenaire de notre indépendance nationale, il faut rendre grâce et hommage au Président Abdoulaye Wade d’avoir eu le courage de déclarer, solennellement, la souveraineté nationale sur les espaces occupés par les bases françaises.
L’Union Nationale Patriotique tient à affirmer, ici, sans ambages, son total soutien à la démarche du Président de la République.
Oui les bases françaises devraient partir de chez nous et nous voyons à cette exigence deux raisons fondamentales :
· La présence des bases françaises est un facteur de suspicion envers notre pays pour toutes les forces de progrès qui aspirent, légitimement, à conquérir plus de dignité pour leur peuple. C’est, en effet, un secret de polichinelle que les français ont toujours utilisé leur position dans notre pays pour défaire des régimes africains qui leur sont hostiles ou qui choisissent de se démarquer de leur hégémonie destructrice. Il nous est donc difficile d’appeler à l’unité africaine tout en continuant d’héberger sur notre sol sans aucun droits de regards sur leurs agissements des forces soupçonnées d’être hostiles à un pareil projet.
· En outre, la présence des forces françaises sur le sol Sénégalais fait courir des risques graves à notre peuple. La France peut-elle certifier qu’elle n’utilise pas notre pays pour stocker des armes de destruction massives avec tous les risques que cela comporte ? Et pourquoi notre peuple doit-il continuer à s’exposer à d’éventuelles représailles d’ennemis potentiels de la France dans le cas d’un conflit ouvert ou larvé, sans que nos forces de sécurité ne puissent avoir une capacité d’anticipation ou de riposte autonome ?
Mais compte tenu de l’entêtement des dirigeants français à n’envisager aucune autre forme de coopération avec notre pays que celle fondée sur le mépris et l’exploitation éhontée de nos ressources, nous savons qu’il faut s’attendre, comme toujours, à des manipulations de toutes sortes qui iront du dénigrement à la déstabilisation pernicieuse en passant par des pressions grossières et à du chantage. C’est pourquoi, conscients tout à la fois de ce que la France soit une puissance incontournable dans le concert des nations civilisées et de ce qu’elle a, pour cette raison, besoin de positions stratégiques pour sa défense et le maintien de sa position de superpuissance, nous, dirigeants de l’Union Nationale Patriotique, invitons la France à jouer franc jeu avec notre gouvernement, à reconnaitre ses torts et à prendre en compte les intérêts du Sénégal dans le cadre de discussions sérieuses et responsables.
C’est pour cela que nous lançons un appel sincère et patriotique à toutes les forces vives de la nation pour une union sacrée autour du Président de la République et de son gouvernement pour leur permettre de se consacrer, sereinement, à des négociations fermes et approfondies avec la France.
Sur un autre plan, notre parti constate, avec amertume, que les armes continuent de cracher du feu, dans le sud de notre pays, contre, de part et d’autre, les enfants d’une même nation. Tout en nous inclinant devant les soldats tombés sur le champ d’honneur et en présentant nos condoléances les plus vives à leurs camarades de combat ou de corps et aux familles éplorées, nous lançons un vibrant appel aux combattants du MFDC pour qu’ils déposent les armes, qu’ils quittent le maquis et reviennent dans leur famille, auprès des êtres qui leur sont chers et dont ils contribuent, pourtant et si fortement à travers un entêtement insensé et sans aucun espoir de succès, à construire la misère et la désespérance. Tout en continuant à exhorter le gouvernement à rester ferme sur le terrain et ouvert au Dialogue avec ceux qui reconnaitront la primauté de l’état en déposant les armes, nous disons notre totale opposition à dialoguer avec des personnes qui réclament le saucissonnage de notre pays.
Pour terminer, nous voudrions dire l’importance de pacifier les relations entre les sénégalais dans, il est vrai, le respect mutuel et réciproque. Car, pour l’Union Nationale Patriotique, ce sont les travailleurs des villes et des campagnes qui créent les richesses nationales et c’est par eux qu’il faudra passer pour sortir ce pays de la pauvreté. Mais comment arriver à un travail créateur et innovant dans un pays où les uns et les autres essaient de s’humilier ou de se diaboliser quotidiennement ? Comment le gouvernement peut-il croire, un seul instant, qu’il pourra construire, avec les forces qu’elle a, ce pays sans créer les conditions minimales de confiance avec les opposants ? Comment l’opposition peut-elle s’imaginer mobiliser la majorité silencieuse en faisant du champ politique une arène de gladiateurs ?
C’est pourquoi, nous lançons un appel au Président de la République à prendre des mesures idoines pour rassurer l’opposition et nous invitons celle-ci à mettre fin à la chasse à l’homme et à comprendre où se trouve l’intérêt du peuple au nom duquel elle a la prétention de se battre.
Tout en disant notre totale disponibilité à agir pour soutenir tous les facilitateurs du dialogue politique et à aider les uns et les autres à rapprocher leurs points de vue, nous osons compter, avec grand espoir, sur le sens de dépassement de chacun pour la défense résolue des intérêts matériels et moraux de notre peuple
Semou fall
Président UNP
Email : unpleparti@yahoo.fr



1.Posté par djato le 27/04/2010 18:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

merci monsieur Fall.
Il y a des raisons de ne désespérer de l'avenir de ce pays meurtri par des incompétents

2.Posté par buzz le 28/04/2010 11:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

http://www.youtube.com/watch?v=CZqnYW5OoTs
l'adresse du lien de la marche de Benno Siggil Senegal à Linguere contre le Ministre Habib Sy maire de la ville.

3.Posté par Khalass le 28/04/2010 12:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ah bon !!! Sémou est leader d'un parti politique?
"Monsieur Le Conseiller Fiscal", valet du Ministre d'Etat Dircab Habib SY, peut-il donner des leçons, lui qui dispose d'un contrat léonin de Conseiller Fiscal dénoncé par l'ARMP au niveau d'une Société Nationale?
Sémou !!! Doucement......

4.Posté par Bérouba GUISSE le 28/04/2010 15:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Semou, je sais que tu me liras.
Je t'encourage pour ta démarche. Mais je voudrais te dire que le milieu c'est pour les chats écrasés. A te lire on ne sait si tu es poisson ou viande. Il faut oser prendre position et se battre pour la maintenir.
Je ne savais pas comme le dit Khalass que tu es un valet de Habib Sy si c'est vrai je serais très dessus.
Pour les contrats leonin je savais pas aussi que tu as été impinglé par l'ARMP. C'est peut être pour ça que tu fais un appel du pied à Wade ou à Habib.
Quoi qu'il en soit je t'encourage et te conseil de te déterminer aulieu de souffler le chaud et le froid.

5.Posté par mic le 28/04/2010 16:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Semou, un homme de bien...
j'ai eu à faire avec mr fall quand j'ai reçu un redressement fiscal. pour moi payer ce que le fisc me demandait etait synonime de cessation de mes activités. je devais licencier plus de 50 pères de famille. J'avais vu plein d'experts avant lui. Mais d'abord, il ne m'a rien demandé car sa méthode consiste à ne se faire payer qu'après résultats! Et grâce à son intervention j'ai sauvé mon entreprise et depuis, avec ses conseils, je n'ai plus de soucis avec le fisc. Je sais qu'il n'aime pas parlé de son travail mais je pense qu'il faut dès fois porter témoignage sur les gens qui font le bien comme semou

6.Posté par macodou le 28/04/2010 16:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Précisions
1) semou n'est pas un fonctionnaire de l'état pour être epinglé par l'armp
2)jamais aucun de ses contrats n'a été dénoncé par qui que ce soit
3) l'unp ce n'est pas semou fall même s'il en est le fondateur et le président; c'est aussi des sénégalais qui refusent de rester indifférents face aux débats nationaux
4)il s'agit, pour chacun, de se prononcer sur le sort des bases françaises au sénégal, sur la crise en casamance et sur le dialogue politique. les positions de notre parti sont enoncés dans cette tribune de notre président
5) à ce que je sache avoir du respect et de la considération pour un homme comme le Ministre d'état Habib Sy ne signifie nullement être son valet. Mais comme pour beaucoup toute proximité avec un homme puissant signifie parasitisme et larbinisme à ses dépends...

7.Posté par Khalas le 28/04/2010 17:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

PAS D'AMALGAMES.
J'ai dit que ce contrat a été dénoncé par l'ARMP lors de la récente revue de passation des marchés de cette Société Nationale.
Sémou ne peut pas le nier. Macodou rapproche toi de lui aulieu de parler de ce que tu ne maitrises pas

8.Posté par Madzo le 28/04/2010 18:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Semou, il faut avoir un esprit de depassement et je sais que tu l'as deja .Il y en a qui sont negatifs et dont la vocation consiste à ternir l'image des autres, ils passent leur temps à fouiner et à la moindre occasion ils s'acharnent sur d'honnete gens qui ne comptent que sur leur travail pour survivre; c'est vraiment dommage pour notre pays.

9.Posté par Malzo gmm le 28/04/2010 19:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Du courage Mr FALL et bonne continuation surtout ne fait pas attention a ces gens qui ne pensent qu'a ternir la réputation des autres.Mais fais attention car le milieu de la politique est pouri de gens mal intentionnés .En effet nous au niveau de notre entreprise nous vous soutenons car depuis bien longtemps nous bénéficions de tes conseils .

10.Posté par WAW le 28/04/2010 19:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis sénégalais résident au Sénégal et intéressé par la politique; mais franchement c'est la première fois que j'entends parler de l'UNP.
Soyons sérieux ! Un parti politique ne se construit pas sur le net.
ou est se trouve l'UNP sur le landerneau politique ?
En tout cas le discours de Monsieur Fall est par moment très ambivalent.
Dévisagez vous ne serait ce par une rentrée politique à.... Linguère et on appréciera.
Diriger un parti, ce n'est pas faire des chroniques

11.Posté par dilofdiolof le 28/04/2010 20:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

franchement khalas tu n'est pas sérieux comment pouvez vous affirmer quelque chose que vous ne maitriez. Je suis un collaborateur de monsieur fall et j'ose affirmer que vous mentez. Monsieur Fall n'a jamais été épinglé par un quelconque audit ou revue. Si vraiment vous etes sérieux apportez les preuves de ce que vous dites ou identifiez vous afin qu'on puisse vous donner toutes les informations dont vous avez besoin.
L'UNP est un parti qui a été créé en 2005 par Monsieur Fall et certains de ses amis avec qui il partage les memes convictions.
waw, pour votre information l'UNP a parrainé le mouvement TEKKI lors des élections législatives avec l'élection de Me Ndèye Fatou Touré 0 l'assemblée Nationale. et lors des législatives il est parti seul aux élections locales dans certaines localités du Sénégal précisément dans le Djoloff avec à son actif 3conseillers aux conseil Municipal de Dahra un conseiller au conseil municipal du Point E. Vous savez faire de la politique au Sénégal demande beaucoup de sacrifice.

12.Posté par macodou le 28/04/2010 22:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

khalas tu es surement la seule personne au sénégal à avoir entendu parlé de cette dénonciation. mais tu es libre d'étaler ton ignorance. Ceci dit, si tu as un problème personnel à regler le mieux que je te conseille c'est d'aller voir directement mr fall. Car franchement, les questions qu'il traite, au nom de notre parti, dans cette tribune sont infiniments plus importantes que tes insinuatiuons calominieuses et infantiles.

13.Posté par bravo le 28/04/2010 23:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

au moins au Sénégal, il y a des personnes réffléchies soucieuses de l'interet national. je veux parler de vrais patriotiques. Je pense que Monsieur Fall est un intellectuel qui pose à sa juste mesure les problèmes sérieux qui concerne notre pays.
Il faut vraiment avoir le courage pour soutenir cette idée du retrait des bases française de notre capitale surtout que cette question avait été posée en 1962 par notre père feu Mamadou Dia et on sait ce qui en est suivi après. et pourtant il n'y a pas de base militaire à Paris
La question casamançaise est une douleureuse épreuve que notre peuple et surtout les innocents sont entrés de subir fortement il est donc temps que tous les fils de la nation s'expriment pour que ces tueries entre fils du Sénégal cessent.
Le Sénégal depuis 2000 est pris en otage par les politiques, en homme de mesure et de raison Mr Fall appelle les différents protagonistes à s'assoir au tour d'une table dans l'interet du Sénégal que nous aimons tous.
Voilà telque devait se poser le débat. Il faut etre vraiment injuste ou stérile pour porter le débat au bas niveau.

14.Posté par Mamoudou Elimane Sow le 29/04/2010 13:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je crois qu'il vaut mieux chercher à écrire pour proposer des solutions à des problèmes ou à faire des suggestions constructives au lieu de vouloir se dire des choses unitiles , dire que tel ou tel a menti ou a dit vrai n'est pas important. Il ne faut pas s'attaquer à vos fréres sur le Net parce que c'est tout le monde qui le consulte et ce n'est pas du tout bon de donner une mauvaise image de vous aux autres .
Quant à Mr Fall, je pense qu'il n'a fait que proposer une solutions à quelques problèmes qui concernent tous les Sénégalais; Il s'agit de son opignion, tous les autres sont libres de donner les leurs sans faire ni de démentis ni d'agressions verbales ou écrites ceci n'est pas responsables.
Merci et bon entendeur Salut.

Sow M.E / RIM

15.Posté par Mamoudou Elimane Sow le 29/04/2010 13:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le mot responsable est au pluriel, c'est une erreur de frappe, j'espére que vous allez le comprendre et m'excuser pour ça.
Votre frére Sow .M.E

16.Posté par LEERAL le 04/05/2010 15:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Réponse à WAW
Lors des élections législatives de 2007, ses fondateurs, Semou Fall (Président) et Tamba Danfakha (Secretaire général), entre autres, ont autorisé le mouvement Tekki, composé d'élements de la société civile, à investir leurs militants avec son recepissé.

De même dans la commune du Point E, ce parti a investi lors des élections locales de 2009 d'autres éléments de la société civile.

Le parti est aujourd'hui présent au conseil municipal de la commune de Dahra dans la région de Louga.

Ses principes d'intervention [modifier]
Sa devise est « liberté, justice et solidarité ».

Pragmatisme et initiative.

Situé au centre gauche, ce parti prône l'émergence au Sénégal d'une société d'entrepreneurs.

Son but est d'arriver au pouvoir en renouvelant le personnel politique sénégalais

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image