« Cela pourrait prendre au moins 20 ans pour qu’un autre athlète batte mon record », dixit Usain Bolt

En dépit de sa retraite soudaine après avoir subi une blessure lors des Championnats du monde à Londres, cette année, Usain Bolt ne ressent aucune pression maintenant qu’il est à la retraite. Il se dit confiant que ses meilleurs chronos demeureront des records mondiaux pendant des décennies.


Rédigé par leral.net le Jeudi 7 Septembre 2017 à 09:53 | | 0 commentaire(s)|

Le seul sprinteur dans l’histoire à remporter les titres au 100 mètres et au 200 mètres lors de trois Jeux consécutifs, Bolt a annoncé sa retraite le mois dernier à l’issue des Championnats du monde à Londres. Le Jamaïcain détient les records de 9,58 secondes au 100 mètres et de 19,19 secondes au 200 mètres, tous deux réalisés à Berlin en 2009.

En parlant de sa carrière record, il a dit: « Je pense qu’ils vont durer longtemps, a prédit Bolt, lors d’un événement promotionnel tenu au Japon, mardi.

« Je crois que notre époque, avec Yohan Blake, Justin Gatlin et Asafa Powell, a été la meilleure en ce qui a trait aux athlètes. Si mes records étaient destinés à être battus, ce serait arrivé pendant notre époque. Pour cette raison, je pense que j’en ai encore pour au moins 15 ou 20 ans. Je n’ai rien à prouver, c’est la raison principale pour laquelle j’ai quitté le terrain. Après avoir fait tout ce que vous savez, il n’y a aucune raison d’y rester longtemps encore «, a déclaré Bolt.

Tout au long de sa carrière, Bolt a captivé les amateurs d’athlétisme par son charisme et son sourire. Il est toutefois incapable d’identifier un athlète qui, en ce moment, pourrait vaillamment le remplacer.

« J’ai de la difficulté à choisir quelqu’un. Ce qui m’a fait ressortir du reste, ce ne sont pas uniquement les temps rapides que j’ai réalisés mais aussi ma personnalité, que les gens ont appréciée et aimée. Si vous voulez être une star dans les sports et prendre en charge un sport, vous devez laisser les gens savoir qui vous êtes en tant que personne, pas seulement comme athlète de piste ».

La délégation de la Jamaïque n’a ramené qu’une seule médaille des championnats du monde, une piètre récolte compte tenu de tous ses succès passés. Bolt est d’avis que les jeunes athlètes du pays devront prendre la relève, maintenant qu’il a quitté la scène.

« Ce qui importe le plus en Jamaïque, c’est de savoir si les jeunes ont ce désir, a indiqué Bolt. Au fil des ans, j’ai appris qu’il faut vouloir devenir un grand athlète. Si vous ne le voulez pas, ça n’arrivera pas. »

Par ailleurs, le désir de devenir un grand athlète et faire le nécessaire pour y arriver, sont deux choses bien différentes.

« J’ai remarqué que beaucoup de jeunes athlètes, une fois qu’ils signent un premier contrat et commencent à gagner de l’argent, perdent leur intérêt. Plusieurs sont satisfaits d’avoir signé un premier contrat, d’avoir obtenu une place dans l’équipe pour la première fois.

S’ils sont satisfaits de ça, nous avons des problèmes. J’espère que quelques-uns de ces jeunes athlètes seront affamés et voudront devenir grands. Si nous avons de ces gars, tout ira bien. Mais pour l’instant, il n’y a pas de quoi être optimiste
», affirme Bolt, qui aimerait jouer au soccer, un jour, et se marier.

« J’ai toujours voulu jouer au soccer, a déclaré Bolt, un grand partisan du Manchester United. Mon équipe travaille là-dessus, mais nous n’avons encore rien confirmé. »



Afrikmag










Hebergeur d'image