leral.net | S'informer en temps réel

Célébration du centenaire de la naissance de Cheikh Abdoul Ahad, dimanche

Des membres de la communauté mouride célébreront le centenaire de la naissance de Cheikh Abdoul Ahad Mbacké, khalife général des mourides, de 1968 à 1989, dimanche à Dakar, selon un communiqué reçu du comité d’organisation.


Rédigé par leral.net le Jeudi 5 Juin 2014 à 10:04 | | 0 commentaire(s)|

Célébration du centenaire de la naissance de Cheikh Abdoul Ahad, dimanche
Plusieurs manifestations se tiendront à la mosquée Massalikoul Djinane: séance de récitation du Coran, vernissage d’une exposition dédiée au défunt chef religieux, rediffusion de ses discours, etc.

Deux conférences auront lieu au même endroit et à la même date, sur les "valeurs religieuses et humaines enseignées par Cheikh Abdou Lahad", et "la vie et l’œuvre de Cheikh Abdou Lahad".

Le but de la célébration, initiée par Sokhna Kiné Mbacké, est de "retracer la vie et l’œuvre de cet illustre guide et fils de Cheikh Ahmadou Bamba, dont le legs inestimable continue d’inspirer d’innombrables hommes", explique le comité d’organisation dans un communiqué.

Elle a comme parrain son frère Serigne Souhaibou Mbacké, qui a consacré sa vie à enseigner le Coran aux petits-fils du fondateur du mouridisme.

Cheikh Abdoul Ahad Mbacké, troisième khalife général des mourides, est décédé en 1989, à l'âge de 75 ans. Il fut surnommé "le bâtisseur", en raison de la réalisation d'importantes infrastructures à Touba, quand il dirigeait la communauté mouride, a dit à l'APS Mor Daga Sylla, un membre du comité d’organisation.

Il a cité la réhabilitation de la grande mosquée de Touba, la construction de grandes rues dans cette ville, de la bibliothèque Khadim Rassoul, de la gare routière et de plusieurs structures de santé.

Le khalife a également contribué à l’installation d’une compagnie spéciale de gendarmerie à Touba, selon M. Sylla.

Surnommé "Baye Lahat", il ''était aussi un gardien de l’orthodoxie musulmane et n’a jamais transigé sur le respect des bonnes mœurs", a expliqué Mor Daga Sylla.

Il rappelle que Cheikh Abdoul Ahad Mbacké était également connu pour son "franc-parler légendaire" et la "fermeté de son discours, qui en faisait un homme très respecté".

"Les mourides retiennent surtout de Cheikh Abdoul Ahad son style vestimentaire, avec des boubous amples. Aujourd’hui, les boubous 'Baye Lahat' font fureur", témoigne M. Sylla. "Pour toutes ces raisons, sa vie et [ses réalisations] méritent d’être enseignées aux jeunes générations de mourides."

MS/ASG/ESF






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image