leral.net | S'informer en temps réel

Centre international de Conférence d'Abdou Diouf : "Opacité autour de 59,6 milliards de FCfa"

Après quatre années au pouvoir, EnQuête, s'est penché, dans sa livraison du jour, sur la gestion "sobre" et vertueuse" du Président Macky Sall marquée par des points noirs. En dehors des dossiers Arcelor Mittal, Petro Tim, la réhabilitation du Building administratif, nos confrères se sont intéressés à la réalisation du Centre international de conférence Abdou Diouf (Cicad) de Diamniadio.


Rédigé par leral.net le Mardi 7 Juin 2016 à 09:49 | | 6 commentaire(s)|

Centre international de Conférence d'Abdou Diouf : "Opacité autour de 59,6 milliards de FCfa"
Au regard du montant annoncé pour la réalisation du Cicad, c'est flou et total, selon le journal qui renseigne que le ministre de l'Economie, des Finances et du Plan s'est démarqué du secrétaire de'Etat à la Communication, Yakham Mbaye, qui avait annoncé la somme de 51 milliards de FCfa comme étant le coût global du Cicad. Amadou Bâ a, dans le rapport des travaux de commission de l'Assemblée nationale, revu ces chiffres à la hausse. Selon lui, le coût du centre est estimé à 59,6 milliards de FCfa indiquant que "des travaux complémentaires comprenant des routes, des échangeurs, un héliport, la connectivité à l'eau potable, l'électricité, ainsi que des ouvrages d'assainissement y ont été réalisés. Ce qui porte le coût total du centre à 59,6 milliards de FCfa environ".

Alors qu'il démarrait le marathon budgétaire, le ministre avait fait la répartition du financement du centre en ces termes: "Il a fallu recourir à la coopération turque pour près de 31,9 milliards de FCfa complétés par un financement interne de 27,7 milliards de FCfa environ". Birahim Seck du Forum civil avait d'ailleurs relevé un véritable flou sur le coût exact de la construction du Cicad. "Jaques Habib Sy, Délégué général à la Francophonie, avait mentionné 40 milliards de FCfa dont 25 milliards de F Cfa financés grâce à une subvention de l'Etat turc, à travers Eximbank, le reste étant pris en charge par le Sénégal à hauteur de 15 milliards de F Cfa. Ce qui est en porte à faux avec les 51 milliards FCfa avancés par Yakham Mbaye, face aux patrons de presse", s'était-il indigné avant de souligner un écart "sensible" de 11 milliards de FCfa, en l’espace d'un mois, entre ces deux déclarations.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image